mardi 18 décembre 2018
Home | ACTUALITES | Meeting anti-référendum : Dori pour la prochaine étape
meeting à Bobo
meeting à Bobo

Meeting anti-référendum : Dori pour la prochaine étape

 

Après Ouagadougou le 31 mai 2014, c’était au tour de Bobo-Dioulasso d’accueillir les anti-référendums pour un meeting. Le 14 juin 2014, les opposants réunis au sein du CFOP se sont retrouvés dans la cuvette du stade Sangoulé Lamizana de Bobo-Dioulasso pour que le référendum pour modifier l’article 37 de la constitution n’ait pas lieu.

Le moins que l’on puisse dire c’est que Bobo-Dioulasso n’a pas été aussi facile que Ouagadougou. Les différents partis politiques composant le CFOP, soutenus par des mouvements de la société civile à savoir le Balai Citoyen, le Collectif anti-référendum, le Mouvement en rouge, ont mis un point d’honneur pour accompagner la lutte.

La mobilisation, selon le Chef de file de l’opposition politique, a été un succès. Le stade a été rempli au 3/4. La faute à une contre-offensive lancée par  le maire de Bobo-Dioulasso, Salia Sanou.

Il est revenu que dans la ville de Bobo, le samedi 14 juin, plusieurs manifestations du CDP ont été organisées : distribution de vivre, de carburant, de tee-shirt estampillés ‘’Oui au référendum’’, des animations musicales etc.

Mais pour les organisateurs du meeting anti-référendum, le pari est gagné. Ils ont unanimement réitéré le carton rouge contre le référendum.

De Ouagadougou à Bobo-Dioulasso, c’est même discours qui a été servi : « Non au référendum ! Non à la modification de l’article 37 ! Non au pouvoir à vie ». Et le Chef de file de l’opposition de relever que « l’article 37 n’est pas le problème des 16 millions de Burkinabè, mais celui d’un seul homme ».

Il a par ailleurs proposé d’investir les « 50 milliards de F CFA » qui devraient servir à organiser le référendum dans la réhabilitation de l’hôpital Sanou Souro.

Après la capitale économique du Burkina, ce sera le tour de la ville de Dori dans le Sahel d’accueillir le meeting dans le cadre de la campagne anti référendum.

Ismaël NABOLE

 

Check Also

Ministère du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat : 98 acteurs distingués

Le Ministère du commerce, l’industrie et de l’artisanat a reconnu le mérite de 98 acteurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *