mardi 18 décembre 2018
Home | ACTUALITES | MISE A JOUR DU FICHIER ELECTORAL : Me Barthélémy Kéré rend compte au CFOP

MISE A JOUR DU FICHIER ELECTORAL : Me Barthélémy Kéré rend compte au CFOP

 

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Me Barthélémy Kéré, a rendu visite ce jeudi 12 juin 2014, à Ouagadougou, au chef de file de l’opposition politique, Zéphirin Diabré. Cette visite avait pour objet de lui rendre compte de l’état d’avancement de la mise à jour du fichier électoral.

Après deux mois de mise à jour du fichier électoral dans toutes les communes rurales et urbaines autre que Ouagadougou et Bobo-Dioulasso, Me Bathélémy Kéré, président de la CENI a jugé opportun de rendre compte de l’état d’avancement des travaux au Chef de file de l’opposition.

La CENI est un regroupement des mandants de la classe politique, c’est-à-dire la majorité, l’opposition et la société civile. Et à cet effet, quoi de plus normal pour Bathélémy Kéré rende visite au CFOP. Il a laissé entendre que la mise à jour du fichier électoral qui est engagée se poursuit et que la première phase est achevée. « Nous avons prévu pour Ouaga et Bobo à compter du 17 au 30 juin 2014 », a-t-il  souligné.

Après le CFOP, le président de la CENI fera également le même point de la situation globale et les perspectives prévues avec la majorité.

Le vote des burkinabè de l’étranger

La CENI prévoit une rencontre avec la classe politique dès le 16 juin prochain sur l’organisation des missions à l’étranger pour pouvoir mettre en place les démembrements de la CENI et engager par la même occasion cette opération. « Le chef de file de l’opposition est disposé à nous accompagner dans ce processus », confie Barthélémy Kéré.

L’opération de mise à jour du fichier électoral comporte deux parties. La première consiste à prendre les enregistrements à l’état brut. La seconde concerne le dédoublonnage. Il faut par ailleurs souligner que la première phase de mise à jour à du fichier électoral a déjà connu un taux d’enregistrement de plus de 573 000 personnes.

Les difficultés

Concernant la mise à jour du fichier électoral, des difficultés liées à la fourniture en énergie ont été enregistrées. « Mais la principale difficulté reste l’engagement de la classe politique à notre côté pour que la sensibilisation soit la plus grande possible pour que le maximum de burkinabè puissent s’engager dans cette mise à jour du fichier électoral », a conclu Barthélémy Kéré.

 

Youssouf COMPAORE (Stagiaire)

Check Also

Ministère du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat : 98 acteurs distingués

Le Ministère du commerce, l’industrie et de l’artisanat a reconnu le mérite de 98 acteurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *