mardi 18 décembre 2018
Home | ACTUALITES | L’avion d’IBK : 2nd round

L’avion d’IBK : 2nd round

 

Un mensonge d’Etat est au cœur de l’actualité malienne. En effet, depuis la semaine dernière, l’équipe d’Ibrahim Boubacar Keita fait face à des préjudices pour avoir tenu des propos incohérents au sujet de l’avion présidentiel de l’ex-président  Amadou Toumani Touré pour justifier l’achat du nouvel avion d’IBK. Contrairement aux allégations de Moussa Mara devant l’Assemblée nationale, ledit avion a bel et bien une identité.

C’est le Boeing 727-2k5 de l’ex président malien Amadou Toumani Touré (ATT) qui oppose aujourd’hui celui d’Ibrahim Boubacar Keita (IBK). Selon des sources : « l’avion a été acheté sous la clairvoyance du président Amadou Toumani Touré ».

Mais le Premier ministre Moussa Mara avait présenté cet avion aux maliens comme étant peu fiable et surtout ayant des origines douteuses.  Devant les députés, il a laissé entendre que : « l’ancien avion de commandement présentait des défaillances juridiques et techniques ».

Ces propos sont même allés très loin en remettant même en cause l’appartenance de cet appareil au Mali. Tout simplement, pour justifier l’achat d’un autre avion par IBK. Et c’est donc cette confusion qui est en train de semer des remous.

L’armée de l’air malienne a fourni, la semaine dernière,  au président Ibrahim Boubacar Kéita, tous les éléments relatifs à l’avion de son prédécesseur Amadou Toumani Touré. Et cela, indépendamment de l’enquête judiciaire qu’IBK avait demandée. En prenant connaissance de ces informations fiables, le président IBK serait donc entré dans tous ses états.

Le FMI exige la vente du nouvel avion présidentiel

Toutes les réactions de cette affaire n’ont pas laissé le Fond monétaire international (FMI) indifférent. Il a, à cet effet, demandé des comptes au gouvernement malien. A défaut d’annuler son achat, l’avion présidentiel devra être purement et simplement revendu, au risque de voir le FMI suspendre sa coopération avec ce pays.

Youssouf COMPAORE (Stagiaire)

Check Also

Ministère du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat : 98 acteurs distingués

Le Ministère du commerce, l’industrie et de l’artisanat a reconnu le mérite de 98 acteurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *