samedi 22 septembre 2018
Home | ACTUALITES | Situation nationale: le président du CND, Gilbert Diendéré, explique les raisons du coup d’État

Situation nationale: le président du CND, Gilbert Diendéré, explique les raisons du coup d’État

Le général Gilbert Diendéré a été proclamé ce jeudi 17 septembre président du Conseil national pour la démocratie (CND), la junte militaire qui a renversé les autorités de transition. Joint par téléphone par nos confrères de JA, Gilbert Diendéré a justifié le coup d’État par le fait qu’une « grave situation d’insécurité pré-électorale régnait au Burkina ». Lui et ses hommes sont donc « passés à l’acte » en raison « des mesures d’exclusion prises par les autorités de transition » et pour « empêcher la déstabilisation du pays ».

Concernant l’arrestation du président de transition, Michel Kafando, et de son Premier ministre, Isaac Zida, le général Gilbert Diendéré explique qu’ « ils ont été placés en résidence surveillée » depuis hier. « Ils vont bien et seront relâchés », ajoute-t-il.

Enfin, il affirme que les putschistes ne font pas front commun avec le Congrès pour le progrès et la démocratie (CDP), le parti de Blaise Compaoré exclu des élections par les autorités de transition. « Nous avons des amis au CDP comme dans tous les autres partis politiques. Mais cette proximité avec le CDP n’est pas la raison de notre passage à l’acte », assure Gilbert Diendéré.

Lire aussi

3ème édition de Ouaga Film Lab : L’ouverture c’est pour ce jeudi

  La troisième édition de Ouaga film Lab s’ouvre ce jeudi 20 septembre 2018 dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *