mercredi 12 août 2020
Home | ACTUALITES | Énergie : La JED veut mettre les candidats à la présidentielle à l’épreuve
SAMSUNG CAMERA PICTURES

Énergie : La JED veut mettre les candidats à la présidentielle à l’épreuve

 Les Journalistes et Communicateurs pour les Energies et le Développement Durable (JED), a tenu une conférence de presse ce 1er Septembre 2015, à Ouagadougou. Objectif, échanger avec les journalistes sur les deuxièmes Journées des Acteurs de la Communication sur les Energies (JACE 2015) qui se tiendront du 10 au 13 septembre 2015 à Ouagadougou sous le thème : « Place des énergies renouvelables dans les programmes de société des candidats à l’élection présidentielles du 11 Octobre 2015 au Burkina Faso ».

La situation énergétique du pays s’est, certes, améliorée par une diminution relative des coupures intempestives d’électricité mais reste encore précaire. Au-delà de ce contexte, la situation politique nationale dominée par le scrutin présidentiel à venir vient s’en rajouter et c’est une tribune offerte à ces professionnels de médias de pouvoir analyser les politiques énergétiques des prétendants au palais de Kossyam.  « Nous aurons les différents candidats en lice pour la présidentielle en face. Ils nous diront ce qu’ils comptent faire pour permettre à plus de Burkinabè d’accéder à des sources d’énergies propres, sans conséquences sur la santé et sur l’environnement, si chacun était élu Président du Faso au soir du 11 Octobre 2015 », indique le président Grégoire BAZIE.

A en croire le Président de la JED, cette deuxième édition des JACE sera placée sous le patronage de Madame Mariam NIKIEMA, Présidente de l’ARSE et sous le parrainage du Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, coordonnateur du centre des énergies renouvelables de la CEDEAO. Elle sera marquée par diverses activités telles qu’un panel, des formations, des visites de centrales électriques (Komsilga et Zagtouli) et d’organes de presse, des productions d’articles de presses et d’émissions audiovisuelles. Autre particularité, c’est la participation des confrères de la sous-région Ouest Africaine notamment le la Cote d’Ivoire, du Mali, du Togo et du Niger.

Par Ibrahim Dianda

Pour 226infos.net

Check Also

Compte rendu du Conseil des ministres du 16 avril 2020

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le jeudi 16 avril 2020, en séance …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *