mardi 26 mai 2020
Home | ACTUALITES | Révision du fichier électoral: Des partis politiques appellent les populations à se faire enrôler « pour tourner la longue et lourde page politique de notre pays »

Révision du fichier électoral: Des partis politiques appellent les populations à se faire enrôler « pour tourner la longue et lourde page politique de notre pays »

Déclaration des partis politiques sur la révision du fichier électoral. 

Concitoyens, concitoyennes, patriotes, frères et sœurs,

Les épreuves électorales de novembre 2020 interviennent dans un contexte de profond besoin de rupture de gouvernance des masses populaires burkinabè. Seulement le défi du changement vrai attendu par les masses populaires passera nécessairement par l’avènement de nouvelles forces politiques patriotiques dans la sphère politique.

Cela implique que les burkinabé votent pour se débarrasser d’une classe qui occupe la scène politique depuis plus de 30 ans. La gouvernance vertueuse ne découlera que du renouvellement positif de la classe politique ! À ce titre, tout burkinabè est interpellé à faire usage de son vote et de sa conscience politique pour stopper les dérives actuelles de gouvernance et renvoyer définitivement ces ‘’nous pas bouger’’ à la retraite. C’est cela qui permettra d’entamer les voies du renouveau avec des patriotes sincères et déterminés.
Pour répondre aux vives aspirations du peuple au changement et à la transformation de notre pays, le Collectif de partis politiques (APP/BURKINDI – ARDI – MCR – MPS – PRIT LANNAYA – PUR – RDEBF – URD/MS) appelle l’ensemble des populations à se mobiliser massivement pour les opérations d’enrôlement sur l’ensemble du territoire national afin d’obtenir la carte d’électeur et de voter utile le moment venu pour un Burkina meilleur. Cet exercice devient un impératif pour tout patriote sincère car notre pays ne peut être laissé, sans réponse vigoureuse, dans cette situation méconnaissable du fait de la grave crise sécuritaire et de ses conséquences sociales et humanitaires qui menacent ses fondements et son unité.

Malgré les attentes de toute la jeunesse à la suite de l’insurrection et de luttes victorieuses, on constate à ce jour, le degré de gabegie et de grande corruption, la série de scandales et le pillage systémique des ressources ainsi que l’impunité entretenue au sommet. Tableau qui a fini par hypothéquer tout développement et espérance collective, réduisant la gouvernance actuelle en une imposture économique, politique et morale. Il n’y a plus d’autres choix, il est impératif d’assumer la libération politique et la libération totale de notre patrie.

Concitoyens, concitoyennes frères et sœurs, nous devons prendre notre destin en main ; maintenant, pendant les élections de novembre et après ces élections !

Pour cela nous appelons vivement tout patriote, démocrate, progressiste, tout burkinabè, femme, homme, jeunes et moins jeunes à prendre part au processus d’enrôlement, afin de créer les conditions pour tourner la longue et lourde page politique de notre pays. Par ton enrôlement et ton vote utile, un autre Burkina est possible !

En effet, il est observé à quelques mois des élections que certains acteurs fidèles à leurs habitudes et pratiques manœuvrent dans les villes, villages, communes sur la base de dons soudains de CNIB aux allures de précampagne et délits de corruption électorale. Des individus qui se targuent publiquement d’offrir des CNIB ! C’est le lieu de dénoncer vigoureusement cette confiscation de la démocratie par le portefeuille aux populations démunies, et interpeller nos autorités afin de stopper ce clientélisme électoral. Du reste tout gouvernement qui se respecte devrait octroyer tous documents d’identification (actes de naissance, CNIB) à ses administrés.

Tous prêts pour l’enrôlement, tous prêts pour la rupture !
Nan Lara, An Sara !
POUR LE COLLECTIF »

Alternative Patriotique Panafricaine (APP/BURKINDI)

TAO Issoufou, 1er Vice-Président

Alliance pour la Renaissance, la Démocratie et l’Intégration (A.R.D.I)

DIALLO Ousmane, Président

Mouvement pour le changement et la renaissance (MCR)

TOÉ M. Carlos, Président

Mouvement patriotique pour le salut
(MPS)

OUEDRAOGO Fousseni, 1er Vice-Président

Parti Républicain pour l’Indépendance Totale (PRIT-LANNAYA)

El Adj KABRÉ Mamadou, Président

Progressistes Unis pour le Renouveau
(PUR)

SOMÉ Wahir Justin

Rassemblement Des Écologistes du Burkina Faso (RDEBF)

SÉRÉ Adama, Président

Union pour la Renaissance Démocratique, Mouvement Sankariste (URD/MS)

OUEDRAOGO Alphonse Marie, Président

Check Also

Compte rendu du Conseil des ministres du 16 avril 2020

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le jeudi 16 avril 2020, en séance …