samedi 22 février 2020
Home | ACTUALITES | Insécurité : 36 civils tués, un deuil national décrété et la loi sur les volontaires pour la défense et de la patrie adoptée

Insécurité : 36 civils tués, un deuil national décrété et la loi sur les volontaires pour la défense et de la patrie adoptée

Le Burkina Faso est de nouveau endeuillé. Des groupes armés terroristes opérant dans le Centre-Nord du pays ont tué 36 personnes ce mardi 21 janvier 2020 dans les villages de Nagraogo et Alamou dans la commune de Barsalgho.

Les éléments des groupes armés terroristes ont fait irruption dans le marché de Nagraogo et ont ouvert le feu sur les civils présents au marché. 32 personnes sont tombées et 3 autres ont été blessées. Ils se sont ensuite dirigés vers le village de Alamou oû ils ont tué 4 autres personnes avant de « disparaître ».

Le Gouvernement burkinabè a condamné l’attaque et exprimé sa compassion aux familles éplorées. Il a décrété un deuil national de 48 heures à la mémoire des victimes de cette attaque.

Les Forces de défense et de sécurité déployées sur le terrain multiplient les efforts afin de venir à bout de ces attaques terroristes qui endeuillent le Burkina Faso. Les autorités ont décidé d’engager des volontaires civils pour appuyer et renforcer les efforts des FDS dans la lutte contre le terrorisme. L’adoption de la loi sur les volontaires pour la défense de la patrie est survenue d’ailleurs ce mardi 21 janvier 2020 à l’Assemblée nationale.

226infos.net

Check Also

Compte rendu du conseil des ministres du 19 février 2020

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 19 février 2020, en séance …