mercredi 12 août 2020
Home | ACTUALITES | Sommet de Pau sur Barkhane : Du 2 – 1- 2 face à Emmanuel Macron

Sommet de Pau sur Barkhane : Du 2 – 1- 2 face à Emmanuel Macron

C’est dans un contexte de monter en puissance du sentiment anti politique française en Afrique que le Président français Emmanuel Macron a convié les Chefs d’État africain à clarifier leur position sur la présence des bases militaires au Sahel. Cette invitation met sans doute mal à l’aise des Chefs d’État pris entre le marteau du peuple et l’enclume de la France. La pression populaire qui sont différentes et le timing font en sorte qu’il est chimérique d’espérer que les pays membres du G5 Sahel parlent d’une seule voix face à l’ancien colon français.

Ibrahim Boubacar Keita et Roch Marc Christian Kaboré sur la sellette

Les Présidents malien et burkinabè seraient les plus mal à l’aise à Pau ce 16 septembre 2019. Le sentiment anti politique française est des plus durs dans ces deux pays africains sous menace terroriste. Cette situation ne peut que faire perdre des cheveux aux deux Présidents qui ne voudront pas se mettre les populations sur leur dos, surtout pour le burkinabè Kaboré qui compte se faire réélire dans onze mois. Le Malien Keita a toujours en mémoire l’Opération Serval qui a permis à son pays de ne pas entièrement tomber entre les mains des groupes terroristes. Les dures épreuves de ce souvenir ne lui permettront pas de prendre si facilement une position tranchée. Tourner le dos à la France pourrait faire grimper la popularité des deux Présidents certes, mais il ne faut pas perdre de vue qu’un départ précipité de la France pourrait dégrader davantage la situation sécuritaire dans ces deux pays, toute chose qui pourrait également faire chuter leur popularité. Les armées de ces pays restent encore très susceptibles face aux groupes terroristes qui ont de plus en plus des moyens sophistiqués pour aller à la conquête de leur satané objectif.

L’équilibriste nigérien

Le Niger ne pourrait pas demander un départ de la France. Ce pays sahélien qui est également confronté à la menace terroriste a réussi à monter en puissance et à prendre de l’avance sur les groupes armés terroristes. La France a été l’une des actrices de cette montée en puissance de l’armée nigérienne sur le plan opérationnel et du renseignement. Et elle poursuit son appui au Niger qui se montre de plus en plus résilient. Même si le sentiment anti-français est également perceptible, il est moins fort et le pouvoir arrive à le contenir. Mahamoudou Issouffou ne sera donc pas enclin à tenir un discours de fermeté face à Emmanuel Macron ce 16 décembre 2019.

Le Tchad et la Mauritanie en tourisme

Le Tchad et la Mauritanie seront en tourisme à Pau. Ils seront les plus à l’aise ce 16 décembre 2019 dans le Sud-Ouest de la France. Ils n’ont pas attendu la France avant de faire de la sécurité de leur pays une priorité. Ils ont montré de la fermeté aux groupes terroristes au moment ou certains États africains prenaient du plaisir à comploter avec eux. Les armées de ces deux pays ont su montrer de la fermeté et de la combativité face aux groupes armés terroristes; et ce grâce à une volonté politique suffisamment claire. Ces deux pays ne sont pas à l’abri des groupes terroristes certes, mais ils ont su prendre des dispositions dès le départ pour protéger l’intégrité de leur territoire. La sécurité et la défense ont toujours été au cœur des priorités des responsables de ces pays, de sorte qu’aujourd’hui la présence ou non de la France ne leur causerait à priori pas de difficultés majeures.

226infos.net

Check Also

Compte rendu du Conseil des ministres du 16 avril 2020

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le jeudi 16 avril 2020, en séance …