lundi 14 octobre 2019
Home | ACTUALITES | Marche contre la présence des bases militaires étrangères au Burkina Faso : « Sa Magesté » le Maire de Ouagadougou ne veut pas de cette marche

Marche contre la présence des bases militaires étrangères au Burkina Faso : « Sa Magesté » le Maire de Ouagadougou ne veut pas de cette marche

La Mairie de Ouagadougou n’a pas donné son accord aux Organisateurs des Journées anti-impérialistes de tenir leur marche ce samedi 12 octobre 2019 dans la capitale burkinabè pour dire non à la présence des Forces étrangères au Burkina Faso et en Afrique. Le Conseil municipal dirigé par Armand Pierre Béouindé a estimé la marche inopportune au regard du contexte sécuritaire et de la mobilisation des Forces de défense et de sécurité aux fins de ramener la quiétude sur l’ensemble du territoire national.

Le 11 et 12 octobre 2019, en effet, l’Organisation démocratique de la jeunesse (ODJ) et plusieurs autres Organisations sœurs organisent la quatrième édition des Journées anti-impérialistes. Et dans le cadre des activités de ces Journées, il a été prévu une marche-meeting le 12 octobre pour dire non à la présence des bases militaires étrangères au Burkina Faso. Selon ces Organisateurs, la présence des bases françaises et autres au Burkina Faso et partout ailleurs en Afrique reste non seulement une source de grande insécurité pour les pays africains, mais viole aussi la souveraineté des États en leur déniant leurs capacités à pouvoir assurer leur propre sécurité.

C’est la deuxième fois en moins d’un mois que le Conseil municipal d’Armand Béouindé interdit une marche des organisations de la société civile qui dénoncent d’une manière ou d’une autre la gouvernance actuelle. Le 16 septembre dernier, les Forces de sécurité ont dispersé à coup de gaz lacrymogène une marche de l’Unité d’action populaire parce que jugée illégale par le Maire Béouindé et le gouvernement du MPP.

Si la marche du 12 octobre 2019 a été interdite au Burkina Faso, elle se tiendra cependant à la même date à Bamako au Mali. Les maliens marcheront pour demander le départ des troupes étrangères de l’opération Barkhane.

226infos.net

Check Also

Compte rendu du Conseil des ministres du 11 octobre 2019

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le vendredi 11 octobre 2019, en séance …