dimanche 8 décembre 2019
Home | ACTUALITES | Politique : Le CDP, cinq ans d’instabilité

Politique : Le CDP, cinq ans d’instabilité

La crise au Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a atteint son point culminant depuis le dernier Congrès extraordinaire du parti ténu dimanche dernier à Ouagadougou. Ce Congrès a décidé d’exclure des membres du parti, dont Mahamadi Kouanda et Léonce Koné et a prononcé des suspensions de certains membres. Au lendemain de la prononciation de ces sanctions, Kadré Désiré Ouédraogo et Boureima Badini ont rendu leur démission au Président Eddie Komboigo. Autant le dire, depuis 2014 le CDP peine à quitter la zone de turbulence et retrouver sa serenité.

Les exclusions prononcées ce dimanche permettront-elles au CDP de retrouver à présent la quiétude et de préparer les prochaines élections ? Rien n’est sur. La crise n’est pas à priori terminée car il y a encore de la résistance de la part de Mahamadi Kouanda et certains de ses camarades exclus. Pour ces derniers d’ailleurs, le Congrès extraordinaire et ses conclusions sont un non évènement. Pour eux, le principal fossoyeur du CDP actuel se nomme Eddie Komboigo.

A une année des prochaines échéances électorales, il est évident que le CDP sera durement affecté par cette crise. Essouflé par le combat interne, le CDP serait d’un poids plume face à des partis politiques qui n’ont que le combat externe à mener et à gagner. Cette situation reste un pain béni pour les autres concurrents politiques qui ont deux choix à faire : Soit coopter certains acteurs reconnus pour etre de fins stratèges politiques. Soit utiliser au moment opportun le CDP comme un parti satellite afin d’accéder au pouvoir.

226infos.net

Check Also

Sommet de Barkhane à Pau:  » le président Emmanuel Macron lance un avertissement » (Ablasse Ouedraogo) 

Le président français Emmanuel MACRON a déclaré le 4 décembre 2019 à Watford en Angleterre, …