dimanche 17 novembre 2019
Home | ACTUALITES | Education nationale : La crise couve à nouveau

Education nationale : La crise couve à nouveau

 

Le relatif calme constaté au niveau du secteur de l’éducation nationale depuis le consensus trouvé entre les responsables du ministère et les responsables syndicaux pourrait partir en vrille d’ici octobre prochain.

Le Ministre en charge de l’éducation, Stanislas Ouaro qui entend procéder à un redéploiement du personnel du secteur de l’éducation afin d’éviter le désert administratif et le manque d’enseignants dans certaines localités alors que d’autres connaissent un surplus, peine à faire avancer la machine. Les enseignants, à travers leurs Syndicats, ne s’opposent à priori pas à ce redéploiement, mais exigent à ce que, conformément au protocole d’accord signé, le nombre d’élèves par classes puisse être respecté ; c’est-à-dire en moyenne 50 élèves par classe. Difficile de faire respecter cette donnée, pour le Ministère. La machine du redéploiement reste donc grippée à un mois de la rentrée administrative dans les établissements éducatifs du pays.

Si cette situation perdure, elle pourrait plonger l’éducation dans une nouvelle zone de turbulence avec son lot de conséquences fâcheuses.

Selon les données du Ministère en charge de l’éducation nationale, on dénombrerait au préscolaire 928 enseignants pour 461 salles de classe ; au primaire le nombre d’enseignants est estimé à 68.088 tandis qu’il n’y aurait que 50.124 salles de classe.

226infos.net

Check Also

Politique : « Nous vivons un drame national », selon le CFOP

  Le Cadre de concertation du Chef de file de l’Opposition politique (CC/CFOP) a tenu …