dimanche 21 juillet 2019
Home | ACTUALITES | Football africain : Le nivellement se fait par le haut

Football africain : Le nivellement se fait par le haut

 

Les premières journées de la phase de poule de la 32ème Coupe d’Afrique des Nations (CAN) ont pris fin ce mardi 26 juin 2019 au Stade d’Ismaila en Egypte. Les Blacks stars du Ghana qui étaient face aux écureuils du Benin, ont été ténues en échec dans ce duel ouest-africain. Au terme de ces premières journées, les différentes équipes participantes ont montré un assez beau visage et prouvé aux yeux du reste du monde que le football africain est en pleine mutation. Le nivellement se fait par le haut.

A l’issue des rencontres de ces premières journées, bien malin qui saura dire quelle équipe se hissera au sommet du football africain le 19 juillet prochain. Le Cameroun, champion d’Afrique en titre a peut-être réussi son entrée dans cette compétition pour la défense de son titre, mais les Lions indomptables ont été mis en souffrance par les Bissau-guinéens. Ces derniers, malgré leur défaite ont bien prouvé qu’ils ont de la valeur et qu’aucune équipe présente en Egypte ne doit les sous-estimer au risque de payer très cher. Confinée dans son carcan de favori, la République démocratique du Congo (RDC) ne s’est-t-elle pas fait surprendre par les ougandais ? N’est-ce pas des écureuils, que certains croyaient qu’ils étaient en Egypte pour admirer les pyramides, qui ont contraint les frères Ayew et leurs coéquipiers à rechercher le point du nul ? Les Guinéens de Paul Put n’y croyaient à leurs yeux lorsqu’à la fin du temps règlementaire le tableau affichait le score nul de 2 buts partout. Un match nul face au novice malgache. Le Nigéria a remporté les 3 points de la victoire face au Burundi, mais à quel prix ? Et ce même prix a été payé par le Maroc face à une Namibie  qui a su émerveiller.

Aucun match n’est gagné d’avance et aucune équipe ne peut se prévaloir d’un hypothétique statut de favori pour prétendre à une victoire sans au préalable mouiller sérieusement le maillot. C’est la première leçon à retenir à l’issue de ces premières journées de la phase de poule de la CAN 2019. A cette étape de la compétition, il est très difficile donc de pronostiquer sur la victoire d’une équipe au soir du 19 juillet prochain. Cependant, il ait des équipes qui ont montré qu’elles ont plus la carrure d’un champion. Sont de ceux-là, l’Egypte, le Sénégal, le Mali, le Cameroun et le Ghana. Ces équipes, malgré des victoires à l’arrachée, en dehors du Mali qui a éclaboussé la Mauritanie, ont montré un visage de Champion, c’est-à-dire une équipe compact, réaliste devant les buts et surtout combative. Le début des deuxièmes journées de la phase de poule permettra à ces équipes de confirmer ou non ces lignes.

226infos.net

Check Also

Drame à la Police : Les sanctions continuent de tomber

  La Directrice de la Police judiciaire, la Commissaire principal Néné Ouédraogo a été relevée …