jeudi 19 septembre 2019
Home | ACTUALITES | Extradition de François Compaoré : De l’eau au moulin du Président-candidat

Extradition de François Compaoré : De l’eau au moulin du Président-candidat

 

 

Alors que la communauté musulmane burkinabè était en pleine célébration de l’Aid El-Fitr ce mardi 04 juin 2019, les burkinabè ont été informés de ce que la Cour de cassation française a décidé la validation de l’extradition de François Compaoré vers le Burkina Faso. Une décision susceptible de recours certes, mais elle marque un pas géant vers l’effectivité d’une extradition du frère cadet de l’ancien Président Blaise Compaoré au Burkina Faso.

François Compaoré doit venir répondre  à la justice burkinabè dans le cadre de l’assassinat du journaliste émérite Norbert Zongo en décembre 1998. François Compaoré est accusé d’être le présumé cerveau de l’assassinat de ce journaliste, fondateur de l’hebdomadaire l’Indépendant, alors qu’il enquêtait sur la mort suspecte du chauffeur David Ouédraogo.

A un peu plus d’un an de la tenue de l’élection présidentielle, l’effectivité de l’extradition de François Compaoré vers le Burkina Faso apportera sans doute de l’eau au moulin du candidat déclaré Roch Marc Christian Kaboré, qui aura à s’expliquer sur la détérioration de la situation sécuritaire du Burkina Faso depuis son accession au pouvoir.

226infos.net

Check Also

Redevances TNT : Les télévisions privées payeront 75 millions de FCFA par an pour diffuser leurs programmes sur le territoire national

Le comité de pilotage de la télévision numérique de terre (TNT) s’est réuni ce mardi …