lundi 20 mai 2019
Home | ACTUALITES | Pourquoi cette course à la déclaration de candidature à la présidentielle ?

Pourquoi cette course à la déclaration de candidature à la présidentielle ?

La liste des candidats déclarés à la prochaine élection présidentielle au Burkina Faso s’allonge. Après Roch Marc Christian Kaboré, Kadré Désiré Ouédraogo, Gilbert Noel Ouédraogo, Tahirou Barry, le Pr Abdoulaye Soma s’est déclaré candidat à la présidentielle de 2020 sous la bannière de son nouveau parti, Soleil d’avenir. Cette cascade de déclaration de candidature à la présidentielle laisse songeur plus d’un. Qu’est-ce qui peut bien expliquer cette cascade de déclaration de candidature à la magistrature suprême alors que l’élection présidentielle devrait se tenir dans un peu moins de 20 mois ?

Une déclaration de candidature à cette période peut paraitre bien précipitée aux yeux de l’opinion publique burkinabè. Cette opinion a d’ailleurs été habituée à des déclarations de candidature à quelques mois voir quelques semaines de la date de clôture du dépôt de candidature. Pour les élections de 2020, les populations burkinabè vivent une expérience inédite avec cette avalanche de déclarations de candidature à la magistrature. Deux raisons pourraient bien expliquer cette situation.

La situation nationale. Il serait injuste de dire que le Burkina Faso se porte bien. Le pays est embourbé dans une crise multidimensionnelle chronique qui secoue son intégrité et ajourne son développement socio-économique. Peut-être s’agirait-il d’une « crise de croissance », comme indiqué par le Ministre en charge des Infrastructures, Eric Bougouma, mais Roch Marc Christian Kaboré est indexé par une partie de l’opinion pour être le premier responsable de cette situation malheureuse dans laquelle se trouve le Burkina Faso. Cette mauvaise posture du Burkina Faso et du Président Roch Marc Christian Kaboré conduisent naturellement les différents candidats à se déclarer si tôt comme pour exprimer leur volonté de tourner très rapidement cette page.

L’effet Barry. Ne dis-t-on pas que qui veut aller loin ménage sa monture ? Tahirou Barry l’avait compris et l’a intégré dans sa démarche politique depuis janvier 2014. A l’époque, depuis la ville de Bobo-Dioulasso, le filleul du Pr Laurent Bado avait annoncé sa candidature pour une présidentielle qui devrait se tenir en 2015. Cela l’aurait permis de mieux se préparer pour affronter les échéances électorales qui se présentaient à lui. L’insurrection populaire est entre temps passée par là, mais l’élection présidentielle a pu bien se tenir en novembre 2015. Tahirou Barry ne l’a pas remporté, mais il aura réussi à terminer 3ème derrière des grosses têtes comme Zephirin Diabré et Roch Marc Christian Kaboré. Les résultats de la démarche Barry semble avoir fait des émules. L’envie de réussir à éjecter le candidat du MPP du fauteuil présidentiel pourrait aussi expliquer cette avalanche de déclaration de candidature à la prochaine présidentielle.

Le plus important n’est certainement pas de se déclarer candidat à la présidentielle de 2020. Le plus difficile n’est pas de battre campagne et même de remporter la présidentielle. Il n’y a aucun exploit en cela. Le plus important c’est de pouvoir apporter des réponses claires et concrètes aux problèmes des burkinabè, le plus important c’est de réussir mettre le Burkina Faso sur les rails du développement inclusif et durable, le plus important c’est de rétablir l’intégrité des burkinabè et du Burkina Fas.

226infos.net

Check Also

Burkina Faso : Le Premier ministre Christophe Dabiré appelle à une trêve sociale

  Le Premier ministre Joseph Christophe Marie Dabiré a appelé ce jeudi 16 mai 2019 …