dimanche 21 juillet 2019
Home | ACTUALITES | Burkina Faso : Novox Burkina s’insurge contre les déguerpissements des populations et la situation de crise au MINEFID

Burkina Faso : Novox Burkina s’insurge contre les déguerpissements des populations et la situation de crise au MINEFID

Le réseau Novox Burkina/Réseau  national des sans voix a animé ce jeudi 18 avril une conférence de presse à Ouégadougou pour s’exprimer sur la situation nationale à travers deux points : L’apurement du passif foncier urbain et la situation de crise qui prévaut au niveau du ministère en charge de l’Economie. Pour ce dernier point, Séni Sana, Président de cette Organisation de la société civile invite le Président du Faso à prendre ses responsabilités sinon, eux, prendront les leurs.

L’espoir d’un meilleur apurement du passif foncier urbain qui était vif depuis l’Insurrection populaire de 2014 s’est « hélas » éteint au Burkina Faso, selon le porte-parole de Novox Burkina, Seni Sana. Selon ce dernier, en lieu et place de commission Adohc « improductives », il fallait prendre des « actions concrètes sur le terrain. ». La multiplication d’ailleurs de ces types de commissions fait le nid de l’échec évident du Ministre en charge de l’habitat parce qu’entre autres, elles accordent des privilèges aux sociétés immobilières au lieu de se pencher sur les stratégies crédibles et réalistes de l’apurement du passif foncier. Cette Organisation de la société civile dénonce les déguerpissements des populations effectués sans mesures d’accompagnement.

Situation de crise au MINEFID, Novox Burkina exprime son ras-le-bol

Pour ce qui est de la situation de crise qui prévaut au Ministère en charge de l’Economie, Novox Burkina condamne et interpelle les autorités burkinabè à prendre leurs responsabilités afin de soulager la souffrance des populations. Selon Seni Sana, dans cette « lutte morbide », ce sont les populations qui paient le lourd tribut. Cette organisation de la société civile n’entend pas rester spectatrice de cette situation pendant encore longtemps. C’est pourquoi, elle a annoncé des actions de terrain très bientôt si une solution n’est pas trouvée.

226infos.net

Check Also

Drame à la Police : Les sanctions continuent de tomber

  La Directrice de la Police judiciaire, la Commissaire principal Néné Ouédraogo a été relevée …