lundi 24 juin 2019
Home | ACTUALITES | Burkina Faso : Le secteur du transport dans une nouvelle zone de turbulence

Burkina Faso : Le secteur du transport dans une nouvelle zone de turbulence

Le secteur du transport burkinabè est à nouveau dans une zone de turbulence. Depuis ce mardi 2 avril 2019, en effet, des transporteurs routiers manifestent pour exiger la démission du Président de l’Organisation des transporteurs routiers du Faso (OTRAF), Issouffou Maiga, en lice pour la présidence de la Faitière unique des transporteurs du Burkina. Ils ont, dans la foulée de cette revendication, annoncé une grève qui durera le temps que leur revendication soit satisfaite. Sur les différents axes routiers, ce mercredi 3 avril 2019, des véhicules étaient stationnés le long de certaines routes nationales.
L’Union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB), dans un communiqué, s’est démarquée de ce mouvement spontané et a invité les différentes parties au dialogue afin de trouver une solution à la crise. Plus tranchants, les Syndicats, associations et regroupements des transporteurs routiers ont condamné au cours d’une conférence de presse ce mercredi 3 avril 2019 un mouvement d’humeur entretenu par des « individus non identifiés ». Elle a en conséquence demandé à ce que l’autorité burkinabè puisse mettre « hors d’état de nuire » ces individus.
Les transporteurs routiers protestent contre la candidature à la présidence de Issouffou Maiga au niveau de la Faitière unique des transporteurs du Burkina. L’élection à cette présidence qui devrait avoir lieu ce samedi a été reportée à une date ultérieure par le Conseil des ministres de ce mercredi 3 avril 2019.
226infos.net

Check Also

CAN 2019 : Pharaons et Warriors pour le duel d’ouverture !

  Le top départ de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 sera donné ce …