lundi 24 juin 2019
Home | ACTUALITES | Elections présidentielles de 2020 : « Cette fois nous n’allons pas nous faire dribler », Ablassé Ouédraogo

Elections présidentielles de 2020 : « Cette fois nous n’allons pas nous faire dribler », Ablassé Ouédraogo

Les partis libéraux du Burkina Faso ont fait ce lundi 18 mars 2019 face à la presse le bilan de leur participation à la 15ème Assemblée générale du Réseau libéral africain qui s’est ténue à Marrakech au Maroc les 7, 8 et 9 mars dernier. Les principaux animateurs de la conférence de presse que sont Zephirin Diabré et Gilbert Noël Ouédraogo se sont prononcés sur les élections présidentielles à venir. Et selon ces leaders de parti libéral burkinabè  « 2020 s’annonce sous de meilleurs auspices pour l’opposition au regard de l’échec du MPP ». Le un coup K.O. est d’ailleurs évoqué.

La 15ème Assemblée générale du Réseau libéral africain s’est ténue à Marrakech sous le thème « L’autonomisation des femmes : en commençant par votre parti politique. » Comme pour faire échos à ce thème, le Réseau libéral africain et ses partenaires ont lancé le programme leadership féminin pour « renforcer les compétences et les connaissances des participantes, pour leur permettre de remporter des élections. » Deux femmes burkinabè ont pu bénéficier de ce programme. Il s’agit de Jacqueline Konaté de l’UPC et Joséphine Drabo de l’ADF/RDA.

L’Assemblée générale a également procédé au renouvellement du Comité exécutif du réseau. Zephirin Diabré, le Vice-Président sortant de l’Afrique de l’Ouest n’a pas voulu renouveler son mandat pour des raisons qui lui sont propres. Il a été remplacé par le Malien Ben Fana Traoré. Stevens Mokgalapa a lui été reconduit à la tête du Réseau. Gilbert Noel Ouédraogo s’est vu confier le poste de Président délégué pour une période d’un an « avec l’entendement » qu’en mars 2020 il assumera la présidence du Réseau libéral africain.

2020 ou l’éminence du un coup K.O. de l’opposition au MPP

Les élections présidentielles de 2020 s’annoncent sous de bons auspices, selon le libéral Zephirin Diabré. Les échecs du MPP leur offrent toutes les chances de remporter les élections présidentielles de 2020. Selon le Chef de file de l’opposition politique, dans tous les domaines le MPP a échoué. Ce parti se serait présenté comme la solution pour finalement être le problème des burkinabè. Les libéraux n’excluent pas une alliance dans la perspective des élections 2020. Zephirin Diabré veut plutôt que toute l’opposition politique aille de façon groupée aux prochaines échéances afin de faire de leur victoire une simple formalité. Ablassé Ouédraogo dont le parti intégrera bientôt le Réseau libéral africain est certain de la victoire de l’opposition à la prochaine présidentielle parce que « cette fois, nous n’allons pas nous faire dribbler » a-t-il fait savoir.

226infos.net

Check Also

CAN 2019 : Pharaons et Warriors pour le duel d’ouverture !

  Le top départ de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 sera donné ce …