dimanche 21 juillet 2019
Home | ACTUALITES | Fespaco 2019: Le Rwanda en Or

Fespaco 2019: Le Rwanda en Or

La 26ème édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) a connu son apothéose ce samedi 02 mars 2019 dans la cuvette du Palais des sports de Ouaga 2000. Sur les vingt films en compétition pour l’Etalon d’or de Yennenga, c’est « The Mercy of the jungle » du Rwandais Joel Karekezi qui a été porté en triomphe  par le Jury.

L’Egyptien Khaled Youssef remporte l’Etalon d’argent de Yennenga avec son film « Karma ». La Tunisie ferme le podium grâce Mahmoud Ben Mahmoud avec son film « Fatwa ».

Tout le palmarès à voir ci-dessous

Prix des Ecoles africaines de cinéma :

Deuxième prix : « La maison de retraite » de Ismaël Césaire Kafando (ISISI-SE du Burkina Faso). Un chèque de 1.000.000 FCA.

Premier prix : « Incompris » de Jaures Koukpemedji (ISMA du Bénin). Un chèque de 2.000.000 FCFA.

Film d’animation :

Prix du jury : « Da tsysy da » de Tojo Niaina Rajaofera (Madagascar). Un chèque de 1.000.000 FCFA

Deuxième prix film d’animation : « Un Kalabanda a mangé mes devoirs » de Raymond Malinga (Ouganda). Un chèque de 2.000.000 FCFA.

Premier prix film d’animation : « Briska » de Nadia Rais (Tunisie). Un chèque de 3.000.000 FCFA.

Séries TV africaine soutenue par Canal+ :

Deuxième prix : « Blog » de Melyou Akré Loba Diby (Côte d’Ivoire). Un chèque de 1.000.000 FCFA.

Premier prix : « Petites histoires, grandes vérités » de Ambrose Cooke (Ghana). Un chèque de 2.000.000 FCFA.

Documentaire court métrage :

Poulain de bronze : « Tata Milouda » de Nadja Harek (Algérie/France). Un chèque de 2.000.000 FCFA.

Poulain d’argent : « Ainsi parlait Félix » de Nantenaina Lova (Madagascar). Un chèque de 3.000.000 FCFA.

Poulain d’or : « Contre toute attente » de Chartity Resian Nampaso et Andréa Ianetta (Kenya/Italie). Un chèque de 5.000.000 FCFA.

Documentaire long métrage :

Prix Robeson de la première œuvre documentaire de la diaspora : « Mon ami Fela » de Joel Zito Araujo (Brésil). Un chèque de 2.000.000 FCFA.

Etalon de bronze : « Whispering truth to power » de Shameela Seedat (Afrique du Sud). Un chèque de 3.000.000 FCFA.

Etalon d’argent : « Au temps où les arabes dansaient » de Jawad Rhalib (Maroc). Un chèque de 5.000.000 FCFA.

Etalon d’or : « Le loup d’or de Balolé » de Aïcha Boro Leterrier (Burkina Faso). Un chèque de 10.000.000 FCFA.

Fiction court métrage

Poulain de bronze : « Un air de Kora » de Angèle Diabang (Sénégal). Un chèque de 2.000.000 FCFA.

Poulain d’argent : « Une place dans l’avion » de Khadidiatou Sow (Sénégal). Un chèque de 3.000.000 FCFA.

Poulain d’or : « Black Mamba » de Armel Guellaty (Tunisie). Un chèque de 5.000.000 FCFA.

Fiction long métrage :

Prix Oumarou Ganda : « Jusqu’à la fin des temps » de Yasmine Chouikh (Algérie). Un chèque de 2.000.000 FCFA.

Meilleur montage : « Mabata bata » de Joan Luis Sol de Carvalho (Mozambique). Un chèque de 1.000.000 FCFA.

Meilleur décor : « Desrances » de Apolline Traoré (Burkina Faso). Un chèque de 1.000.000 FCFA.

Meilleure musique : « Sew the winter to my sky » de Jahmil Qubeka (Afrique du Sud). Un chèque de 1.000.000 FCFA.

Meilleur son : « Karma » de Khaled Youssef (Egyspte). Un chèque de 1.000.000 FCFA

Meilleure image : « Mabata bata » de Joan Luis Sol de Carvalho (Mozambique). Un chèque de 1.000.000 FCFA.

Deuxième meilleur scenario : « Kétéké » de Peter Sedufia (Ghana). Un chèque de 1.965.000 FCFA (3000 euro).

Premier meilleur scenario : « Regarde-moi » de Nejib Belkadhi (Tunisie). Un chèque de 3.275.000 FCFA (5000 euro).

Prix de la meilleure interprétation féminine : Samantha Mugotsia dans « Rafiki » de Ranuri Kahiu (Kenya). Un chèque de 1.000.000 FCFA.

Prix de la meilleure interprétation masculine : Marc Zinga dans « The mercy of the jungle » de Joel Karekezi (Rwanda). Un chèque de 1.000.000 FCFA.

Fiction long métrage :

Etalon de bronze : « Fatwa » de Majmoud Ben Mahmoud (Tunisie). Un chèque de 5.000.000 FCFA.

Etalon d’argent : « Karma » de Khaled Youssef (Egypte). Un chèque de 10.000.000 FCFA.

Etalon d’or de Yennenga : « The mercy of the jungle » de Joel Karekezi (Rwanda). Un chèque de 20.000.000 FCFA.

226infos.net

Check Also

Drame à la Police : Les sanctions continuent de tomber

  La Directrice de la Police judiciaire, la Commissaire principal Néné Ouédraogo a été relevée …