vendredi 15 février 2019
Home | ACTUALITES | Culture – Musique: Le Syndicat national des artistes musiciens burkinabè (SYNAMUB) donne de la voix

Culture – Musique: Le Syndicat national des artistes musiciens burkinabè (SYNAMUB) donne de la voix

Le SYNAMUB a ténu ce mardi 12 février 2019 un sit-in devant le Ministère en charge de la Culture au cours duquel il a donné aux responsables du département ministériel leur plateforme revendicative qui s’articule autour de six points.

Le SYNAMUB demande entre autres la création et la mise à la disposition des différentes stations radiophoniques et des chaines de télévision d’un « logiciel unique de comptabilisation des œuvres musicales exploitées » ; un audit financier du Bureau burkinabè des droits d’auteur (BBDA) « avec la participation des organisations d’artistes » » ; et la suppression de tous les coefficients de répartition sur les droits d’auteurs.

Ci-dessous les six points exhaustifs de la plateforme revendicative minimale du SYNAMUB :

La dotation de toutes les radios et télévisions d’un logiciel unique de comptabilisation des œuvres musicales exploitées.

L’augmentation du cachet des artistes nationaux à 1000.000 f CFA pour le live et 300.000 franc pour le play-back pour les manifestations organisées par l’Etat.

La représentation des syndicats des artistes musiciens aux instances où se discute et se décide le sort des artistes burkinabè.

L’audit financier du BBDA avec la participation des organisations d’artistes.

La suppression de tous les coefficients de répartition sur les droits d’auteurs et la mise en place d’un fond alloué à la promotion de la musique traditionnelle burkinabè.

La réduction des frais de location de la salle de spectacle du CENASA à 100.000 f CFA pour les artistes musiciens du Burkina dans le cadre de leurs spectacles.

Le SYNAMUB donne rendez-vous pour le mois prochain afin d’évaluer les réponses apportées aux points inscrits dans sa plateforme revendicative.

226infos.net

Check Also

Compte rendu du Conseil des ministres du 13 février 2019

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 13 février 2019, en séance …