mardi 26 mars 2019
Home | ACTUALITES | Burkina Faso : Salitas Fc écrit l’histoire du football burkinabè

Burkina Faso : Salitas Fc écrit l’histoire du football burkinabè

Ils ont indiqué que c’était possible. Ils y ont cru. Et ils l’ont fait. Ils l’ont fait ce samedi 19 janvier 2019 au Stade du 04 aout de Ouagadougou. Au terme d’un match âprement disputé, les burkinabè de Salitas FC ont réussi à battre les libyens de Al Nasr par le score de 3 buts à 1. Une belle victoire qui permet aux salistaciens de se qualifier pour les phases de poules de la Coupe CAF.

Ce samedi 19 janvier 2019, Salitas Fc a écrit l’histoire du football burkinabè. Jamais dans l’histoire de ce football, un club burkinabè n’a réussi à atteindre ce niveau de la compétition. Salitas Fc a cru dur comme fer, et l’ont fait au grand bonheur du football burkinabè.

Lorsque les burkinabè perdaient leur match allé contre Al Nasr par le score de 0 – 1, les burkinabè avaient toujours la conviction que la qualification était à portée de main à deux conditions : Plus de transpiration et plus de confiance. Plus la date du 19 janvier 2019 approchait, plus les joueurs transpiraient et plus la confiance montait. L’union sacrée autour du seul représentant burkinabè en Coupe CAF était effective à la date du 19 janvier 2019. Les libyens ne seront pas face à un club, mais à un pays. Porté par un public qui a placé en eux leur confiance, envieux d’écrire l’histoire du football burkinabè les salitaciens sauront se faire respecter sur leur pelouse. A 3 – 1, oui, l’histoire du football burkinabè était en marche.

Bravo à cette équipe de Salitas Fc qui réussit l’exploit de révolutionner le football burkinabè et à lui donner un nouveau visage. Il est admis que les burkinabè aiment bien le football, mais pas n’importe quel football. Un football de qualité sans complexe et qui force l’admiration. L’admiration pour ce club ne tient pas seulement du fait de la qualité de leur jeu, il y a aussi et surtout la qualité du management. Et la qualité du jeu n’est rien d’autre que la conséquence de la qualité du management de l’équipe. C’est justement pourquoi, il faut saluer le Président, Yacouba Ouédraogo pour sa gestion professionnelle et éthique du club.

La qualification historique est acquise, mais il reste encore du chemin à faire dans cette compétition africaine. Il faudra poursuivre avec les efforts afin de voir le club aller encore plus loin dans la compétition. Il faudra donc quitter l’euphorie très rapidement afin d’orienter les regards vers les prochains défis.

226infos.net

Check Also

Journée mondiale de lutte contre la tuberculose : Le message du ministre de la santé

A l’instar des autres pays du monde, le Burkina Faso commémore le 24 mars 2019, …