dimanche 21 juillet 2019
Home | ACTUALITES | Evènements de Yirgou : Dori exprime son indignation et réclame justice

Evènements de Yirgou : Dori exprime son indignation et réclame justice

Evènements de Yirgou : Dori exprime son indignation et réclame justic

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté ce samedi 12 janvier 2019 à Dori, dans la Région du Sahel, pour dénoncer les tueries de Yirgou et exiger que justice soit rendue aux victimes. Les manifestants ont témoigné leur soutien aux Forces de défense et de sécurité (FDS) engagée dans la lutte contre le terrorisme, tout en demandant à l’Etat de ne pas sous-traiter avec les groupes d’autodéfense Koglweogo pour la sécurisation du Burkina Faso et des burkinabè.

Le Rond-point Hama Arba Diallo de Dori. C’était le point de ralliement de la marche des Organisations de la société civile du Seno  contre les évènements de Yirgou. Dès 08 heures, les manifestants s’étaient déjà massés à ce lieu attendant les instructions des organisateurs de la Marche. Sur les différentes pancartes et autres banderoles brandies   par les manifestants, il était inscrit des messages de réprobation  vis-à-vis des évènements de Yirgou, des messages hostiles aux Koglweogo et des messages de justice pour les victimes entre autres. Avant le début effectif de la marche, les manifestants ont reçu le Maire de Falangoutou, Saidou Maiga. Il est venu marquer son soutien aux manifestants et exprimer la volonté des élus locaux à défendre et préserver le vivre-ensemble. Saidou Maiga a indiqué ce que les évènements de Yirgou sont « inacceptables et impardonnables ». Pour lui, la « dissolution des Koglweogo n’est pas quelque chose de négociable. »

Il était autour de 9 heures lorsque les manifestants, sous les instructions du Comité d’organisation, ont entamé, après avoir chanté l’hymne national, leur marche en direction du Gouvernorat. A vue d’œil, la manifestation a drainé du monde, beaucoup trop de monde de sorte à faire dire à un manifestant que « même en octobre 2014, il n’y avait pas autant de monde sorti ici à Dori. » Les éléments commis à la sécurisation de la manifestation peinent visiblement à contenir les manifestants qui ont vu leur nombre grossir au fil de la marche. Les slogans sont sur la même lignée que les messages inscrits sur les différentes pancartes.

La marche se poursuivra jusqu’à environ 300 mètres du gouvernorat. A ce niveau, le dispositif sécuritaire ne permet pas aux manifestants de poursuivre la marche. Les manifestants sont alors invités à déléguer 10 personnes afin de procéder à la remise de leur message au Gouverneur Peguy Hyacinthe Pooda. L’ambition était grosse au niveau de la ceinture sécuritaire lorsque les délégués des manifestants ont entamé leur marche vers le Gouverneur. C’est devant le grand portail du Gouvernorat que le Gouverneur Pooda, en compagnie des responsables religieux de la région du Sahel, ont accueil la délégation des marcheurs. Le message des manifestants ont été remis au gouverneur qui a promis de le transmettre au Président du Faso, le destinataire. Peguy Hyacinthe Pooda a par ailleurs tenu à rappeler aux déléguer que des dispositions ont été prises pour que les auteurs des tueries de Yirgou soient traduits devant les juridictions et punis conformément aux lois en vigueur au Burkina Faso. Il a rappelé aux marcheurs que la Justice burkinabè a ouvert une enquête à cet effet.

Lorsque les délégués rejoignaient le rang des manifestants, l’ambiance était bien surchauffée. En cause ? La non-venue du Gouverneur à la rencontre des manifestants. Ces derniers avaient fait le choix de camper au niveau de la ceinture sécuritaire jusqu’à ce que le Gouverneur vienne vers eux. La décision était prise, mais les interventions des organisateurs de la marche réussiront à faire changer d’avis des manifestants… Des manifestants n’ont pas manqué d’égrener un chapelet de griefs qu’ils reprochent au gouverneur Pooda.

226infos.net

Check Also

Drame à la Police : Les sanctions continuent de tomber

  La Directrice de la Police judiciaire, la Commissaire principal Néné Ouédraogo a été relevée …