samedi 23 mars 2019
Home | ACTUALITES | Burkina Faso : Le Syndicat des travailleurs de l’environnement dénonce leurs conditions de travail

Burkina Faso : Le Syndicat des travailleurs de l’environnement dénonce leurs conditions de travail

Le Syndicat national des travailleurs de l’environnement, du tourisme et l’hôtellerie (SYNTETH) est monté au créneau ce jeudi 10 janvier 2019 pour dénoncer les conditions de travail des agents des eaux et forêts. Le Syndicat demande aux autorités burkinabè une meilleure dotation enfin de pouvoir mener à bien leur mission dans ce contexte d’insécurité. C’était au cours d’une conférence de presse organisée à Ouagadougou.

Manquement d’armement adapté, moyens logistiques limités, absence de ténue. Ce sont là entre autres les maux minés les services des eaux et forêts au Burkina Faso, selon le Syndicat national des travailleurs de l’environnement, du tourisme et de l’hôtellerie (SYNTETH). Dans un contexte d’insécurité, il est plus qu’urgent de prendre à bras le corps ces problèmes et d’y trouver la thérapie qui sied.

Selon le Secrétaire général du SYNTETH, Youssifo Ouédraogo, les autorités burkinabè ne prennent pas suffisamment en compte les préoccupations des acteurs de la protection de l’environnement alors même qu’ils sont exposés aux braconniers et aux attaques à caractères terroristes. A titre illustratif, il explique que lorsqu’ils ont demandé des armes pour pouvoir accomplir leur mission, le Ministère de l’Environnement leur a remis des armes déclassées de l’Armée. Tout cela prouverait le manque d’intérêt que l’Etat porte pour les acteurs de la protection de l’environnement. Alors que, selon toujours le Sécretaire général, c’est l’occupation anarchique des forêts classées, que le Syndicat a toujours dénoncé, qui a fait aujourd’hui de ces forets les nids des bandits et des groupuscules terroristes.

Le SYNTETH invite donc le gouvernement à se pencher avec diligence pour la résolution des préoccupations qu’il a posées. Si rien n’est fait, le Syndicat envisage tenir des actions plus fortes afin d’obtenir gain de cause.

226infos.net

Check Also

Insécurité : Deux personnes, dont un Maire, enlevées au Sahel

Le Maire de la commune de Markoye et son chauffeur ont été enlevés ce jeudi …