mercredi 21 novembre 2018
Home | ACTUALITES | Commission électorale nationale indépendante (CENI) : La sérénité s’envole

Commission électorale nationale indépendante (CENI) : La sérénité s’envole

La crise au niveau de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) ne touche pas encore à sa fin. L’issue de la plénière des Commissaires du 30 octobre dernier laisse même croire que la crise devient de plus en plus aigüe. Le niveau de complexité des rapports entre les différents commissaires, pour des raisons diverses, grippe la CENI et laisse planer un doute sur la capacité de la CENI actuelle à réussir le pari 2020.

Les durs affrontements verbaux à travers la presse entre les Commissaires de l’Opposition politique et le Président de la Commission électorale nationale indépendante, Newton Ahmed Barry ont assurément contribué à dégrader l’image de la CENI, de cette CENI précédemment dirigée par Barthelemy Kéré et qui a réussi l’organisation de la première élection post-insurrectionnelle. Les différentes tentatives de collage des morceaux après les joutes par presse interposée n’auront été qu’un folklore sans suite. Et la fin en queue de poisson de la dernière Assemblée plénière des Commissaires de la CENI en est une preuve.

A quelques mois de la ténue présumée du Référendum et à deux ans des élections présidentielles et législatives, la a CENI n’est pas en pleine confiance et n’inspire pas confiance en retour.

Ramener la sérénité dans la Maison et ravivez la flamme de la confiance entre les burkinabè et leur CENI pour faire des prochaines élections des élections  libres, transparentes et qui ne feront aucune place aux doutes. Ce sont là les deux défis qui se posent aux Commissaires de la CENI dans leur ensemble. Ces défis ne sauront être relevés lorsque le Président de la CENI continuera à se jouer au héros solitaire. Ces défis ne sauront être relevés lorsque les Commissaires politiques continueront à fossoyer les intérêts de la République pour mieux servir les intérêts politico-sectaire.

226infos.net

Check Also

Hausse du prix du carburant :  » la « rochosité » continue « , Ablasse Ouedraogo

L’énergie est la base du développement. Autrement dit, le carburant est pour l’économie ce qu’est …