samedi 20 octobre 2018
Home | ACTUALITES | Cameroun – Présidentielle : Paul Biya ou Biya Paul !

Cameroun – Présidentielle : Paul Biya ou Biya Paul !

Le 07 octobre prochain, les Camerounais sont appelés aux urnes pour élire leur Président. A 85 ans, Paul Biya au pouvoir depuis 34 ans est candidat à sa propre succession. La réélection du doyen des Chefs d’Etat africain ne fait aucun doute, car au Cameroun, le « choix divin « c’est Paul Biya. Et même si ce « choix » est une catastrophe pour la démocratie camerounaise et un scandale pour l’unité et le développement de ce pays.

Ils sont neuf, les prétendants officiels à la présidence du Cameroun, mais il est clairement établi dans la conscience collective de tous les Camerounais qu’il n’y a en réalité qu’un seul prétendant à la Présidence et huit autres figurants sur la liste officielle. Sans aucune pression et sans aucune crainte, Paul Biya bat sa campagne en attendant sa réélection le 07 octobre prochain. Sa vieillesse et son bilan bien mitigé ne lui auront pas convaincu de donner la chance à son pays de cesser d’être la risée du Continent.

Les axes de développement désaxés, les Opposants et autres acteurs de la société civile traqués et le tout couronné par une insécurité ambiante dans le pays. C’est sur la base de ce bilan que le « vieux » se fera élire avec la promesse de ramener tous les indicateurs macro-économiques et sociaux au vert.

Le Cameroun a tout pour mériter une gouvernance vertueuse, construire un développement harmonieux, durable et être un modèle pour des Etats d’Afrique. Mais, chaque peuple méritant ses dirigeants, il faut se résoudre à admettre que les camerounais n’ont que faire des délices de la démocratie, de la gestion participatif de leur pays, du développement durable, de la sécurité et de l’unité nationale.

226infos.net

Check Also

Procès du putsch : Le Général Diendiéré a dit avoir le « soutien de la hiérarchie militaire », selon Léonce Koné

Poursuivi pour complicité d’attentat à la sûreté de l’Etat, complicité de coups et blessures, Léonce …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *