mardi 25 septembre 2018
Home | ACTUALITES | Procès du putsch manqué de septembre 2015 : Le Lieutenant Aliou Gorgo a identifié les membres du « Commando invisible »

Procès du putsch manqué de septembre 2015 : Le Lieutenant Aliou Gorgo a identifié les membres du « Commando invisible »

Le procès du putsch manqué de septembre 2015 s’est poursuivi ce mardi 11 septembre 2018 à Ouagadougou. A la barre, le Lieutenant Aliou Gorgo, poursuivi pour complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat, de coups et blessures et de meurtres n’a pas reconnu les faits qui lui sont reprochés.
Dans la soirée du 16 septembre 2015, le Lieutenant Aliou Gorgo dit avoir pris part à la rencontre entre les Officiers et le Général Diendiéré. C’est au cours de cette rencontre que le Général a informé les Officiers de ce que les autorités de la transition ont été arrêtées. Mais, ce serait avec surprise que le Lieutenant suivra depuis son post téléviseur la déclaration du Médecin Colonel-major Mamadou Bamba annonçant le putsch du Général dans la matinée du 17 septembre 2015. Après cette déclaration télévisée, le Lieutenant s’est dirigé vers le Camp Naaba Koom pour comprendre ce qui se passait. Son supérieur hiérarchique fera comprendre de « laisser le Général et les politiciens gérer » et qu’eux devaient se contenter d’accomplir « leur tâche quotidienne. » Il recevra alors l’ordre, le 21 septembre, d’envoyer le Lieutenant Zagré et des hommes à la Place de la Nation pour empêcher tout rassemblement.
Le « Commando invisible » identifié
Le Lieutenant Gorgo n’a pas quitté le camp Naaba Koom durant toute la période crise. Il est resté dans son bureau et travaillait entre autres sur un programme de stage militaire. Les soldats sous sa gouverne lui rendaient fréquemment compte de la situation qui prévalait en ville. C’est d’ailleurs avec eux qu’il apprendra l’existence d’un « Commando invisible » qui serait constitué d’éléments « incontrôlés » du Régiment de sécurité présidentielle. Ce « Commando » roulait dans des V8 et des V6 de couleur noire avec des vitres teintées. Le Lieutenant Aliou Gorgo assure que depuis son bureau, il a pu identifier des membres de ce « Commando invisible ». Il s’agirait entre autres de Moussa Nebié dit « Rambo », de Koussoubé Roger dit « le Touareg » et de Zerbo Laoko Mohammed.
226infos.net

Lire aussi

Sahel : Une patrouille de la gendarmerie tombe dans une embuscade

  Des éléments de la gendarmerie nationale à bord d’un véhicule ont essuyé des tirs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *