samedi 21 juillet 2018
Home | ACTUALITES | Infrastructures : « Faire de l’AGETIB une agence prospère », l’objectif du nouveau Directeur général Mathieu Lompo

Infrastructures : « Faire de l’AGETIB une agence prospère », l’objectif du nouveau Directeur général Mathieu Lompo

 

Le nouveau Directeur général de l’Agence des travaux d’infrastructures du Burkina (AGETIB), Mathieu Lompo a été officiellement installé ce mercredi 11 juillet 2018 dans la salle de réunion du Ministère des Infrastructures à Ouagadougou. Cette installation a été faite par le Secrétaire général du Ministère des Infrastructures en présence des collaborateurs, parents et amis du Directeur Mathieu Lompo.

Suite à la retraite de Karim Triande, ex-Directeur général de l’Agence des travaux d’infrastructures du Burkina (AGETIB), le département du Ministère des Infrastructures a entamé des démarches pour pourvoir au poste vacant depuis le mois de février 2018. L’appel à candidature lancé et le processus qui en a suivi ont abouti à la rétention de Mathieu Lompo comme nouveau Directeur général de l’Agence des travaux d’infrastructures du Burkina (AGETIB). Sa sélection a été actée par le gouvernement burkinabè lors du Conseil des ministres du 08 juin 2018. Et c’est ce mercredi 11 juillet 2018 que Mathieu Lompo a été officiellement installé dans ses fonctions de Directeur général de l’AGETIB par le Secrétaire général du Ministère des Infrastructures.

Dans son allocution, le Secrétaire général du Ministère des Infrastructures a rendu un hommage au Directeur général sortant, Karim Triandé, et au Directeur général intérimaire Jean Noel Kima pour leur engagement à donner de nouvelles dimensions à l’AGETIB. A l’entrant Mathieu Lompo, le Secrétaire général l’a adressé ses félicitations et ses encouragements tout en l’exhortant à travailler « pour le renforcement de l’idéal du travail bien fait, seul garant du succès. » Il a par ailleurs invité l’ensemble des collaborateurs du nouveau Directeur général à s’investir à ses côtés pour l’atteinte des objectifs. Le Secrétaire général a par ailleurs réaffirmé la disponibilité au Ministère des Infrastructures à toujours accompagner l’AGETIB dans l’atteinte des objectifs assignés à cette Agence, mais il faudra bien que cette structure puisse prendre suffisamment d’initiatives pour grandir et s’auto-suffire.

Ingénieur-économiste-gestionnaire formé au 2IE, Sciences Po Paris, Université de Turin et l’IAE / Lyon 3, Mathieu Lompo était précédemment expert en passation de marchés publics au niveau de l’Organisation Ouest-africaine de la santé (OOAS) pour la mise œuvre d’une vingtaine de projets régionaux couvrant les 15 pays de la CEDEAO plus le Tchad et la Mauritanie avec pour principaux bailleurs de fonds  la Banque Mondiale, la BAD, l’AFD, la KFW et l’USAID. Après avoir acquis une quinzaine d’années d’expérience tant au niveau national qu’au niveau international, Mathieu Lompo qui a pris les rênes de l’AGETIB s’est engagé à mettre toute sa solide expérience au profit de cette Agence afin de faire de cette structure « une agence prospère au-delà de nos frontières ». Et il entend réaliser cette prouesse avec l’aide de Dieu, l’accompagnement permanent de l’ensemble de ses collaborateurs et du Ministère des Infrastructures. Mathieu Lompo a rendu un hommage à ses prédécesseurs dont les efforts ont permis de faire de l’AGETIB une structure qui pèse parmi les sociétés d’Etat du Burkina Faso.

L’Agence des travaux d’infrastructure du Burkina (AGETIB) est l’une des sociétés d’Etat que compte le pays des hommes intègres. Cette agence a pour objectif la mise en œuvre des projets d’infrastructures et d’ouvrages spécifiques, notamment routiers, à titre de maître d’ouvrage délégué pour le compte et au nom de l’Etat et de ses démembrements. Elle a été créée en 2010 par le décret n°2010-394/PRES/PM/MCPEA du 29 juillet 2010.

226infos.net

Lire aussi

20e anniversaire du Statut de Rome : Me Sankara plaide pour que la CPI prenne en compte les cas de corruption

Le vice-président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso, Me Bénéwendé Stanislas Sankara, a plaidé, le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *