mercredi 15 août 2018
Home | ACTUALITES | Procès du putsch manqué de septembre 2015 : L’Adjudant Jean-Florent Nion reconnait partiellement les faits

Procès du putsch manqué de septembre 2015 : L’Adjudant Jean-Florent Nion reconnait partiellement les faits

 

Depuis le 29 juin dernier, l’interrogatoire des 84 accusés du putsch manqué de septembre 2015 a débuté. Un à un, ils passeront à la barre pour répondre des faits qui leur sont reprochés. Après le Sergent-Chef Mohamed Zerbo et le Sergent-Chef Ollo Stanislas Poda, c’était autour l’Adjudant Jean Florent Nion de passer à la barre.

Poursuivi pour attentat à la sureté de l’Etat, meurtres, coup et blessures, incitation d’un ou plusieurs militaires à commettre des actes contraires à la discipline militaire, l’Adjudant Jean Florent Nion a « partiellement » reconnu les faits qui lui sont reprochés. Face aux juges, l’Adjudant affirme que c’est le Général Gilbert Diendiéré qui a donné l’ordre de perpétrer le Coup d’Etat. Il indique avoir été initialement informé par le major Eloi Badiel et le sergent-chef Roger Koussoubé de cette décision du Général. Le Général Gilbert Diendiéré qu’il rencontrera par la suite pour une éventuelle confirmation, n’infirmera pas les propos du Major Badiel et du Sergent Koussoubé. L’Adjudant Nion se retrouvera plus tard, en compagnie de bien d’autres militaires, dans la salle du Palais de Kossyam où se tenait le Conseil des ministres. Il a été instruit d’interpeller le Pr Augustin Loada et Réné Bagoro, ce qui fut fait.

Jean Florent Nion affirme par ailleurs qu’ne pouvait refuser de prendre part à cette aventure dans la mesure où il s’exposait à de graves conséquences.

Le Procès se poursuit ce mercredi 04 juillet 2018 à Ouagadougou.

226infos.net

Lire aussi

Code électoral: « cette loi du 30 juillet 2018 comporte toujours des imperfections d’ordre technique mais… » Harouna Dicko

De 1991 à 2001, quatre codes électoraux ont été adoptés au Burkina Faso. Le quatrième …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *