mercredi 15 août 2018
Home | ACTUALITES | Préparatifs du Congrès ordinaire de l’UPC: Les cadres du parti veulent un Congrès à « succès »

Préparatifs du Congrès ordinaire de l’UPC: Les cadres du parti veulent un Congrès à « succès »

.« UPC : stratégies pour une victoire éclatante en 2020 synonyme de paix, d’unité nationale, de sécurité et de prospérité ». C’est sous ce thème central que se dérouleront les travaux du deuxième congrès ordinaire de l’Union pour le Progrès et le Changement prévu du 21 au 23 juillet 2018 au Palais des sports de Ouaga 2000 à Ouagadougou. La décision a été prise au cours d’une session extraordinaire du Bureau politique national (BPN) tenue le samedi 23 juin 2018 à Ouagadougou.
Cette rencontre, présidée par le président du parti, Zéphirin DIABRE, a permis aux responsables du bureau d’amender et d’adopter les travaux préparatoires du Comité national d’organisation dont les membres ont été installés le 06 mai 2018. Les cadres du parti se sont appesantis sur la formulation du thème central afin d’orienter de manière judicieuse les réflexions du congrès sur les préoccupations profondes et actuelles du peuple burkinabè. Ils ont noté que la grande majorité des Burkinabè aspirent à la paix, à l’unité nationale, à la sécurité et à la prospérité. Ces aspirations ne pourront être une réalité qu’avec l’accession de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) au pouvoir. En effet, l’UPC est un parti capable d’imprimer le vrai changement dans le pays, car n’étant mêlée ni de près ni de loin à la tourmente en cours dans le pays.
Au-delà des réflexions sur la vie de la nation, les congressistes, qui sont estimés à environ 5000 participants, se pencheront également sur la vie du parti. Ces préoccupations internes porteront entre autres sur l’examen du rapport moral et financier du BPN sortant, sur la relecture des statuts et règlement intérieur du parti, et sur le renouvellement et la mise en place d’un nouveau bureau politique national pour les quatre ans à venir.
Les membres du BPN ont également arrêté la composition des délégations provinciales et des fédérations du parti à l’extérieur du Burkina Faso. Ils ont invité le Comité d’organisation à tout mettre en œuvre pour faire de ce deuxième grand rendez-vous ordinaire du parti, un grand succès. A cet effet, un vibrant appel a été lancé aux militants et sympathisants du parti, notamment ceux de la province du Kadiogo, à prendre massivement d’assaut le Palais des sports de Ouaga 2000 pour assister aux cérémonies d’ouverture et de clôture des travaux, et prouver à tous que le grand lion n’a perdu aucun crin de sa crinière.
Débutés à 09 heures, les échanges ont pris fin aux environs de 13 heures.

Ouagadougou, le 26 juin 2018
Le Secrétariat national à l’Information
et à la Communication (SNIC)

Lire aussi

Code électoral: « cette loi du 30 juillet 2018 comporte toujours des imperfections d’ordre technique mais… » Harouna Dicko

De 1991 à 2001, quatre codes électoraux ont été adoptés au Burkina Faso. Le quatrième …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *