mercredi 15 août 2018
Home | ACTUALITES | Coupe du monde 2018 – Afrique: Les espoirs de tout un continent sur les épaules des Sénégalais !

Coupe du monde 2018 – Afrique: Les espoirs de tout un continent sur les épaules des Sénégalais !

 

Opposés à la Pologne lors de leur première sortie, les sénégalais ont réussi à offrir à l’Afrique sa première victoire à cette édition de la Coupe du monde 2018. Et cette victoire des protégés d’Aliou Cissé, ils l’a doivent bien plus à leur combativité qu’à la baraka. Avec l’envie et le jeu déployé face à la Pologne il y a bien de raisons de croire que le Sénégal passera le cap des phases de poules, dans un groupe où il ne partait pourtant pas favori.

Les représentants de l’Afrique à la Coupe du monde 2018 ont échoué les uns après les autres sauf le Sénégal, le dernier à entrer en lice. L’Egypte et le Maroc en concédant deux défaites successives se voient éliminés avant même le début des troisièmes journées. Et pourtant, l’Egypte de Mohammed Salah était l’équipe africaine qui avait le plus de chance de passer le cap des phases de poules au regard des tirages au sort des phases de poules. Moins de réaliste, moins concentrée, et trop dépendante d’un Mohammed Salah qui se remet de sa blessure lors de la finale de la ligue des champions européens, l’Egypte s’est vue battre par l’Uruguay dans les derniers instants du match. Mais même avec cette défaite d’entrée, les chances de l’Egypte étaient théoriquement sauves, la Russie et l’Arabie Saoudite étant considérés comme des adversaires sans calibres. Mais l’issue du score Egypte – Russie prouve bien que les pharaons sont tombés sur la tête. A 1 – 3, il ne pouvait y avoir pire cauchemar pour des Egyptiens qui ne joueront qu’un match de gala contre l’Arabie saoudite.

Le Maroc, bien que éliminé, a fait un match face au Portugal de l’inamovible Cristiano Ronaldo nonobstant sa défaite 0 – 1. Même si tout portait à croire que le sort du Maroc était scellé dans cette Coupe du monde dès les tirages des phases de poules, la boule de Cristal annonçait la victoire du Maroc face à l’Iran. Et cette victoire marocaine face à l’Iran, lors de sa première sortie, était bien à la portée des protégés de Hervé Renard. Mais, les marocains ont fait le choix de laisser les iraniens filer avec les points de l’honneur. Cet honneur échappé sera difficilement rattrapé par ces Lions de l’Atlas. Malgré qu’ils aient montré un jeu plein d’engagement face au Portugal, Moutinho et ses coéquipiers ont remporté le match. Et il en faudra bien plus que des incantations pour voir le Maroc, qui n’a rien à perdre, tenir en échec une équipe comme l’Espagne qui jouera sa qualification pour les huitièmes de finale.

Le Nigéria se trouve dans une situation assez complexe après sa défaite deux zéro face à la Croatie. Le match nul entre l’Islande et l’Argentine complique davantage la tâche d’une équipe nigériane en plein chantier. Le Nigéria peu convaincant lors de leur premier match ne peut s’attendre à un miracle face à l’Argentine assoiffée de Léo Messi et d’une impressionnante équipe d’Islande qui sait se faire respecter. Autant le dire, les nigérians devraient s’activer à l’organisation du retour des « Super Eagles », les supers stylés du mondial Russe.

La Tunisie n’a pas trop déçu lors de sa première sortie face à l’Angleterre, mais sa défaite s’accepte difficilement. Sans une déconcentration aux derniers instants du match, les tunisiens allaient tenir en échec Harry Kane et ses coéquipiers. Ils ne se sont pas montrés complexés face à des anglais assez capés et ont pu déployer leur jeu en réussissant au passage à se faire quelques occasions de but. Le but anglais intervenu en toute fin de période fait perdre à la Tunisie sa chance d’avoir un point et d’espérer suffisamment une place qualificative en huitième de finale. Elle reste troisième de sa poule en attendant les confrontations avec la Belgique et le Panama. Ces deux adversaires à priori ne doivent pas tenir en respect l’équipe tunisienne, qui n’a pas produit un médiocre jeu face à l’Angleterre.

Seul Aliou Cissé, le seul africain sur le banc d’une sélection nationale présente en Coupe du monde peut permettre à l’Afrique d’avoir un représentant en huitième de finale, même s’il est encore trop tôt. La victoire arrachée face à la Pologne ouvre la porte à toutes les possibilités. Mieux, ce qui est salué ici, ce n’est pas seulement la victoire mais aussi la manière avec laquelle cette victoire a été arrachée. Sadio Mané et ses coéquipiers ont fait preuve d’une combativité exceptionnelle tout au long du match de sorte à désorienter les polonais dans leur jeu. Si cette combativité et cette envie apparaissent dans tous les matchs du Sénégal, il faudra bien que Macky Sall annule ses rendez-vous de travail du 15 juillet prochain en raison de son imminent voyage sur la Russie pour la garnde finale.

226infos.net

Lire aussi

Code électoral: « cette loi du 30 juillet 2018 comporte toujours des imperfections d’ordre technique mais… » Harouna Dicko

De 1991 à 2001, quatre codes électoraux ont été adoptés au Burkina Faso. Le quatrième …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *