mardi 25 septembre 2018
Home | ACTUALITES | Conférence nationale sur la rémunération des agents de l’Etat : « C’est quoi les richesses nationales ? » La question de Paul Kaba Thièba au Collectif syndical CGT-B

Conférence nationale sur la rémunération des agents de l’Etat : « C’est quoi les richesses nationales ? » La question de Paul Kaba Thièba au Collectif syndical CGT-B

 

La Conférence nationale sur la rémunération des agents de l’Etat se tiendra ce 12 juin 2018 à Ouagadougou, malgré le contexte social. Le Premier ministre Paul Kaba Thièba l’a confirmé ce lundi face à la presse.

La Conférence nationale sur la rémunération des agents publics de l’Etat se veut être un début de solution aux nombreuses inégalités constatées dans le traitement salarial des agents de l’Etat. Ces inégalités se sont exacerbées au fil des années pour devenir aujourd’hui une injustice, selon le Chef de la Primature. En plus de cela, l’évolution de la masse salariale des agents de l’Etat a pris des proportions inquiétantes de sorte à créer un net déséquilibre du système macro-économique du Burkina Faso. Alors que les normes de l’UEMOA fixe la masse salariale des Etats à 35% du budget national, la masse salariale du Burkina Faso « frôle » les 50% du budget national. La conséquence qu’entraine cette réalité est que l’Etat ne dispose plus de marge pour investir dans les autres secteurs de développement. C’est donc pour éviter d’arriver à une situation de blocage que le gouvernement burkinabè a travaillé à unir les forces vives de la nation et les syndicats pour des échanges constructifs sur la rémunération des agents publics. Selon le Premier Ministre Paul Kaba Thièba, cette conférence se fondera sur deux principes : celui de la soutenabilité du budget de l’Etat et celui de la solidarité nationale.

De la non-participation du Collectif syndical CGT-B à la Conférence

Le Premier ministre Paul Kaba Thièba dit ignorer les raisons profondes qui ont conduit le Collectif syndical CGT-B à bouder les travaux de la Conférence nationale sur la rémunération des agents de l’Etat. Il déplore cette absence, mais estime-t-il, le gouvernement aura tout fait pour réunir le maximum d’acteurs autour de cette Conférence. Paul Kaba Thièba a par ailleurs indiqué que sur les six Centrales syndicales, il n’y a que le Collectif syndical CGT-B qui a refusé de prendre part aux travaux. Le Premier ministre indique ne pas voir un problème à mettre sur la table de négociation la question des « richesses nationales », mais il se demande à quoi renvoi « les richesses nationales ». En tout cas, il ne peut pas s’agir des mines dans la mesure où la production minière n’a apporté que 223 milliards de franc CFA à l’économie nationale en termes d’impôts et de taxes perçues.

226infos.net

Lire aussi

Sahel : Une patrouille de la gendarmerie tombe dans une embuscade

  Des éléments de la gendarmerie nationale à bord d’un véhicule ont essuyé des tirs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *