lundi 19 novembre 2018
Home | ACTUALITES | Crise à l’Arrondissement 3 de Ouagadougou : Cette population abandonnée dans la souffrance

Crise à l’Arrondissement 3 de Ouagadougou : Cette population abandonnée dans la souffrance

 

Il faut épargner les populations de l’Arrondissement 3 de la ville de Ouagadougou des souffrances supplémentaires qu’elles endurent en raison des mésententes d’acteurs politiques qui peinent à mettre en second plan leurs intérêts égoïstes. En plus de se voir privé de la réalisation de bien de projets qui donneraient un coup de pouce au développement de cette partie de la capitale burkinabè, les populations de l’Arrondissement 3 voient, en effet, leur Mairie incapable de leur faire le service minimum… Et cela depuis plusieurs mois.

Dirigé par Rainatou Ouédraogo de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), le Conseil municipal de l’Arrondissement 3 de la ville de Ouagadougou connait une crise depuis plusieurs mois. Certains conseillers municipaux ne reconnaissant plus Rainatou Ouédraogo comme Maire de l’Arrondissement, ont simplement décidé de boycotter toutes les activités de ce Conseil municipal. Ils estiment que l’élue Ouédraogo a été destituée lors d’une session du Conseil municipal. Depuis lors, les sessions du Conseil municipal n’arrive plus à se tenir à cause d’un quorum jamais atteint, mais Rainatou Ouédraogo ne reconnaissant pas sa destitution, poursuit le service municipal.

Dans cette crise à l’Arrondissement 3 de la ville de Ouagadougou éventuellement ce sont les populations qui payent le lourd tribut. Ce sont-elles qui en souffrent le plus. Ce sont ces populations à qui les Conseillers ont promis un mieux-être et un développement certain qui en pâtissent. Si effectivement il n’y a que le bien-être des populations qui a motivé les Conseillers municipaux à se faire élire, il n’y a pas de raison que ces mêmes Conseillers municipaux se désunissent à l’heure de la vérité… pour des broutilles.

Les autorités en charge de l’administration territoriale doivent bouger le petit doigt maintenant. Il faudra agir pour mettre un terme à cette crise. Agir non pas pour satisfaire des acteurs politiques égoïstes à outrance, mais agir pour soulager la souffrance de cette population qui ne mérite pas leurs conseillers municipaux.

226infos.net

 

Check Also

République démocratique du Congo : Le ridicule a son camp politique !

République démocratique du Congo : Le ridicule a son camp politique  La sérénité aura quitté le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *