samedi 20 octobre 2018
Home | ACTUALITES | Point sur l’enquête de la double attaque terroriste : 08 personnes interpelées, selon le Procureur du Faso

Point sur l’enquête de la double attaque terroriste : 08 personnes interpelées, selon le Procureur du Faso

 

Le Procureur du Faso, Maiza Sereme a fait ce mardi 07 mars 2018 le point des enquêtes sur la double attaque terroriste qui a endeuillé le Burkina Faso le 02 mars dernier. C’était au cours d’une conférence de presse à Ouagadougou.

Le Procureur du Faso a expliqué que la double attaque de Ouagadougou a été exécutée par deux équipes, constituée chacune de 4 terroristes. La première équipe qui a attaqué l’Ambassade de France est arrivée au niveau de leur objectif à bord d’un véhicule qui a été incendié quasi-simultanément avec le début de leur assaut. La riposte des Forces françaises et burkinabè ont permis de neutraliser les quatre assaillants, mais ces derniers avaient au paravent tué un élément des forces de défense burkinabè et grièvement blessé un autre qui succombera plus tard.

Au niveau de l’Etat-major général des armées, deux des assaillants y sont arrivés à bord d’un véhicule tandis que les deux autres étaient à bord d’une moto. Après avoir forcé la barrière de sécurité donnant accès à l’intérieur, le véhicule bourré d’explosif s’est fait exploser dans une salle de l’Etat-major. La riposte burkinabè a permis d’éliminer les assaillants mais, l’armée burkinabè a perdu des soldats.

Contrairement à ce qui a été fortement relayé, aucun des assaillants n’étaient pas en ténue militaire, selon des précisions du Procureur. Ils étaient habillés en civil et parlaient l’arabe et le bambara. L’identification des assaillants est en cours, ce qui ne permet pas pour le moment de dire si ils étaient des burkinabè.

Les enquêtes se poursuivent selon le Procureur qui a indiqué que 08 personnes ont été interpelées et sont gardées à vue. En vue de faire avancer les enquêtes, le Procureur invite les populations à collaborer pour permettre l’interpellation de tous les complices de cette double attaque terroriste.

226infos.net

Check Also

Procès du putsch : Le Général Diendiéré a dit avoir le « soutien de la hiérarchie militaire », selon Léonce Koné

Poursuivi pour complicité d’attentat à la sûreté de l’Etat, complicité de coups et blessures, Léonce …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *