mardi 14 août 2018
Home | ACTUALITES | Lutte contre le diabète : Vendue à 900 f cfa au Sénégal, l’insuline coûte plus de 4.500 f cfa au Burkina Faso

Lutte contre le diabète : Vendue à 900 f cfa au Sénégal, l’insuline coûte plus de 4.500 f cfa au Burkina Faso

 

Les Lions clubs ont célébré en différé ce samedi 25 novembre 2017 à Ouagadougou la journée mondiale de lutte contre le diabète. Cette célébration a été marquée par un cross populaire, une communication sur les facteurs de risques liés au diabète et une séance de dépistage gratuit au diabète.

Constitutif de l’acte 1 de cette célébration de la journée mondiale de lutte contre le diabète, le cross populaire a mobilisé plus d’une trentaine de personnes. Elles ont parcouru un circuit fermé d’environ quatre kilomètres dans une ambiance bon-enfant agrémentée par de la musique. Ce cross populaire a été présenté comme une manière pour les responsables des Lions clubs d’inviter les participants et les populations burkinabè à inscrire le sport dans leur quotidien au regard de ses impacts sur la santé de façon générale et plus spécifiquement sur la lutte contre le diabète.

A l’issue de ce cross populaire, les participants ont pu assister à une communication sur le diabète. Il est ressorti de cette communication que le diabète reste un problème de santé public et demeure la sixième cause de mortalité dans le monde. Il touche des millions de personnes à travers le monde, et plus généralement les personnes ayant plus de 50 ans. Même si les progrès médicinaux n’ont pas encore permis de trouver le traitement définitif pour le diabète, le conférencier a indiqué que la prise en charge des personnes vivant avec le diabète s’est largement améliorée. Cependant, il a déploré le fait que le coût de l’insuline soit toujours très élevé au Burkina Faso, comparativement à un Etat comme le Sénégal. Les échanges qui ont suivi l’exposé a permis aux participants de mieux aiguiser leurs connaissances sur le diabète.

Jean Baptiste Sow, Président sortant du District A1, a indiqué que leur engagement pour la lutte contre le diabète a une histoire. Et cette histoire remonte aux années 1925 où Helène Keller, une malade atteinte de cécité, avait expressément demandé aux Lions clubs d’être à l’avant-garde de la lutte contre le diabète, qui a une corrélation avec la cécité. C’est depuis lors que les Lions clubs ont fait de la lutte contre le diabète une de leurs priorités. En dehors des célébrations formelles des Journées mondiales contre le diabète, les Lions clubs pausent d’autres actes plus concrets sur le terrain. A titre illustratif, Jean Baptiste Sow a rappelé que la Banque à insuline a été construite avec l’appui des Lions clubs. L’ambition de ce club est de faire de cette banque « un centre de référence au Burkina Faso. »

Cette célébration en différé de la journée mondiale contre le diabète a pris fin avec les séances de dépistage gratuit du diabète et des démonstrations de préparation de mets locaux conseillés aux personnes vivant avec le diabète.

226infos.net

 

Lire aussi

Insécurité – Est du Burkina : Des gendarmes et un civil tués

Cinq gendarmes burkinabè et un civil ont été tués ce samedi 11 août 2018 après …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *