mardi 25 septembre 2018
Home | ACTUALITES | Ministère de la Culture, des arts et du tourisme : Issouf Sawadogo saura-t-il supporter la pression du bilan de son prédécesseur Tahirou Barry?

Ministère de la Culture, des arts et du tourisme : Issouf Sawadogo saura-t-il supporter la pression du bilan de son prédécesseur Tahirou Barry?

 

Le nouveau Ministre de la Culture, des arts et du tourisme, Issouf Sawadogo a pris officiellement fonction ce lundi 06 novembre 2017. Ce grand inconnu du monde la culture devrait travailler à inscrire chacune de ses actions dans le sens du développement et de la dynamisation de la culture burkinabè ; travailler dans les sillons de son plus jeune devancier Tahirou Barry.

Porté à la tête de la Culture, des arts et du tourisme dans le premier gouvernement du régime du Président Roch Marc Christian Kaboré, Tahirou Barry aura sans doute réussi à faire de ce Ministère l’un des plus dynamiques. Les actions du filleul du père-fondateur du Parti pour la renaissance (PAREN), Laurent Bado ont donné du tonus et du crédit à un département longtemps mis sur cale. La quiétude au Bureau burkinabè des droits d’auteurs (BBDA), la réfection du CENASA, la valorisation des « Trésors du Faso », l’organisation réussie du Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (FESPACO) sont entre autres les succès incontestés réalisés par Tahirou Barry. Il a été de ce fait considéré par certains comme étant le meilleur Ministre des gouvernements Kaba 1 et 2. Ce jugement est forcément subjectif et relatif, mais il montre à quel point Tahirou Barry s’est engagé pour la revalorisation de la culture et a forcé l’admiration de certains burkinabè, à la tête d’un Ministre sans appâts. Lorsque le déchu Président du PAREN annonce sa démission à la tête de ce département, la surprise est grande et gagne tout le monde, même le gouvernement burkinabè qui a indiqué qu’aucun signe ne laissait présager un tel évènement.

Issouf Sawadogo et l’épée de Damoclès

Quelques jours après s’être remis de cette inattendue démission, le Président du Faso sur proposition du Premier ministre, proposition elle-même faite au Premier ministre par Laurent Bado, nommera Issouf Sawadogo comme successeur du démissionnaire. Inconnu du monde la culture, Issouf Sawadogo devrait poursuivre l’édification d’une culture burkinabè forte et dynamique sur les solides couches précédemment déposées par Tahirou Barry. La tâche du nouveau Ministre ne s’annonce pas aisée, car son jeune devancier a mis la barre très haute. Il va falloir qu’il se surpasse pour réussir à incarner les aspirations des burkinabè en matière de valorisation de la culture. Il ne fait pas de doute que le bilan relativement intéressant de l’ex-Ministre Tahirou Barry sera l’épée de Damoclès sur la tête du nouveau Ministre Issouf Sawadogo et l’obligera à doper son ingéniosité pour dynamiser la culture burkinabè. Déjà, avant même de prendre officiellement ses fonctions de Ministre, Issouf Sawadogo fait face déjà à des critiques sans doute malveillants et ampoulés mais ils indiquent nettement au nouveau Ministre qu’il n’y aura pas de répit pour lui et surtout qu’aucun tâtonnement ne sera toléré.

226infos.net

 

 

 

Lire aussi

Sahel : Une patrouille de la gendarmerie tombe dans une embuscade

  Des éléments de la gendarmerie nationale à bord d’un véhicule ont essuyé des tirs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *