vendredi 21 juillet 2017
Home | ACTUALITES | Demande de libération de Djibril Bassolé par le Groupe de travail des Nations unies : Le Burkina va demander un réexamen du dossier

Demande de libération de Djibril Bassolé par le Groupe de travail des Nations unies : Le Burkina va demander un réexamen du dossier

 

Le ministre de la Justice, Garde des sceaux, Réné Bagoro a animé une conférence de presse ce vendredi 07 juillet 2017 à Ouagadougou pour se prononcer sur la demande de mise en liberté du Général Djibril Bassolé formulée par le Groupe de travail des Nations unies. Et le Garde des sceaux a indiqué que le Burkina Faso demandera un réexamen du dossier Djibril Bassolé par le Groupe conformément aux textes des nations unies. Donc pas de mise en liberté de Djibril Bassolé.

Le Burkina Faso prend acte de la décision du Groupe de travail des Nations unies rendue publique le 03 juillet dernier ; une décision qui enjoint la Justice burkinabè à libérer le Général Djibril Bassolé « arbitrairement détenu ». Cependant, le pays va demander dans un délai de 30 jours un réexamen du dossier parce qu’aucun article de la procédure judiciaire n’a été escamoté. Réné Bagoro a expliqué que la mise à terme de la disponibilité de Djibril Bassolé « répondait à un souci de discipline » plutôt que pour servir les « intérêt de la procédure pénale ». Il a par ailleurs rappelé que l’atteinte à la sûreté de l’Etat est une question gérer d’office par le Tribunal militaire, et par conséquent sans même la levée de la disponibilité de Bassolé il pouvait y comparaitre en tant que civil.

Pour ce qui est du jugement du Général Djibril Bassolé, le Président du Tribunal Militaire Sita Sangaré a affirmé que l’instruction du dossier est suffisamment avancée et que le jugement se tiendra très prochainement.

226infos.net

 

 

Lire aussi

Rapport du Conseil supérieur de la magistrature (CSM): L’UNIR/PS exige la publication du rapport

La commission d’enquête du Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM) informait l’opinion publique nationale et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *