jeudi 22 juin 2017
Home | ACTUALITES | Haut-commissariat des réfugiés – Journée mondiale des réfugiés : Sous le signe du renforcement de la solidarité envers les réfugiés au Burkina Faso

Haut-commissariat des réfugiés – Journée mondiale des réfugiés : Sous le signe du renforcement de la solidarité envers les réfugiés au Burkina Faso

 

Le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) en collaboration avec la commission nationale des réfugiés (CONAREF) ont animé une conférence de presse conjointe ce lundi 19 juin 2017 à Ouagadougou. Il s’est agi pour les deux structures de donner des informations relatives à la situation des réfugiés dans le monde et au Burkina Faso en particulier, et surtout de décliner les différentes activités au programme de la célébration de la Journée mondiale des réfugiés.

La Journée mondiale des réfugiés est célébrée chaque 20 juin de l’année partout dans le monde. Cette journée dédiée aux réfugiés sera célébrée au Burkina Faso sous le thème « Avec les réfugiés ». Selon Gogo Hukportie, première responsable du Haut-commissariat des réfugiés au Burkina Faso, ce thème a été retenu pour lancer un appel pour le raffermissement de la solidarité envers les populations réfugiées et pour contribuer davantage à cultiver la cohésion entre populations locales et refugiés. C’est donc pour insister sur ces deux aspects que les responsables ont décidé de reconduire le thème de l’année dernière pour cette célébration.

Pour la célébration 2017 de cette Journée, les autorités ont également décidé de mettre un accent sur les réfugiés urbains. C’est pourquoi, Ouagadougou a été choisie pour accueillir les différentes festivités. Plusieurs activités seront d’ailleurs au programme de ces festivités. Il s’agit entre autres d’expositions de produits artisanaux fabriqués par les réfugiés, les récompenses pour les réfugiés qui se sont faits distingués dans des domaines spécifiques et un repas communautaires avec les réfugiés à l’heure de la rupture du jeûne.

Selon les statistiques, le Burkina Faso compte à la date du 31 mai 2016 plus de 34.000 réfugiés, majoritairement maliens. Ces réfugiés sont logés dans deux grands centres d’accueil dans le Sahel burkinabè, le camp de Mentao et celui de Goudoubo.

226infos.net

Lire aussi

Assemblée nationale – Session extraordinaire : Les échanges s’annoncent houleux autour de la relecture des textes régissant la Haute cour de justice

  La deuxième session extraordinaire des parlementaires burkinabè s’est ouverte ce mardi 20 juin 2017 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *