jeudi 22 juin 2017
Home | ACTUALITES | Niger : La crise universitaire emporte le Ministre de l’Enseignement supérieur

Niger : La crise universitaire emporte le Ministre de l’Enseignement supérieur

 

Le Président Mahamadou Issoufou a débarqué ce mardi 18 avril 2017 son Ministre de l’Enseignement supérieur, Mohamed Ben Omar. Il s’agissait pour lui de désamorcer la crise que traversent les Universités Nigériennes.

Tout serait parti le 10 avril dernier où les étudiants de l’Université de Niamey ont décidé d’aller en grève pour demander aux autorités nigériennes une amélioration de leur condition de vie et de travail. Initialement pacifique, la manifestation va dégénérer avec l’intervention musclée des Forces de sécurité. Les échauffourées entre Forces de sécurité et étudiants se déporteront dans les artères de la ville occasionnant de nombreux dégâts collatéraux. Le bilan de la répression de la manifestation est lourd côté étudiant, on n’y dénombre un mort, 313 interpellés et 88 étudiants blessés. Dans la foulée, les autorités décident de la fermeture jusqu’à nouvel ordre de l’Université.

Le dialogue entre les autorités et les organisations à caractère syndical ne pourra pas être enclenché dans la mesure où la partie étudiante posait des préalables avant toute discussion. Elle exigeait entre autres la révocation du Ministre de l’Enseignement supérieur, Mohamed Ben Omar.

Depuis ce mardi 18 avril 2017, cette exigence est satisfaite. Le Président Issoufou a mis fin à la fonction du Ministre Ben Omar, en vue de baliser le terrain pour une résolution de la crise qui gangrène l’univers universitaire du Niger.

226infos.net

 

Lire aussi

Assemblée nationale – Session extraordinaire : Les échanges s’annoncent houleux autour de la relecture des textes régissant la Haute cour de justice

  La deuxième session extraordinaire des parlementaires burkinabè s’est ouverte ce mardi 20 juin 2017 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *