vendredi 26 mai 2017
Home | ACTUALITES | Ministère de l’économie, des finances et du développement : Les Syndicats du Ministère dénoncent le mépris des autorités

Ministère de l’économie, des finances et du développement : Les Syndicats du Ministère dénoncent le mépris des autorités

Tout comme le Syndicat national des agents des impôts et du domaine (SNAID), le Syndicat national des agents des finances (SYNAFI) s’insurge contre un mépris « notoire » du Ministre de l’économie, des finances et du développement, Alizatou Rosine Coulibaly/Sori. Le Synafi estime que ce mépris se lit à différents niveaux.

Pour un responsable du Syndicat que nous avons rencontré ce lundi 13 février, le sit-in que les financiers observent depuis le 06 février dernier aurait pu être évité ou allégé si toutefois le Ministre avait un minimum de considération pour ses agents. Le Ministre de l’économie, des finances et du développement n’accorderait pas le temps qu’il faut aux Syndicats du Ministère afin qu’ils exposent de façon sereine leurs préoccupations pour qu’ensemble une solution soit trouvée. Elle se contenterait d’accorder moins de trente minutes aux Syndicats pour des échanges sur des questions de grandes importances. Cette attitude est dénoncée par le Synafi qui estime qu’elle dénote d’un mépris.

Et lors des rencontres, les propos du Ministre laissent pantois les Syndicats. Elle aurait signifié lors d’une rencontre avec le Syndicat national des agents des finances, qu’elle n’avait « pas besoin de la confiance » de ses agents pour le travail. Cela a frustré à différents niveaux car, estime un agent rencontré, « la confiance est un a priori à tout travail collectif, surtout quand il y a un souci de résultat derrière. »

Aussi, le Synafi fait observer que le Ministre de l’économie, des finances et du développement a préféré se rendre en mission pendant que dans son département il y a des remous. Pour la structure, cette attitude ne porte que le nom de mépris.

Au-delà de ces éléments, le Syndicat estime que le « refus du Ministre de l’économie, des finances et du développement de signer le protocole d’accord du 02 août 2016 » n’est ni plus ni moins qu’un mépris. Il explique que ce protocole d’accord est le fruit du travail minutieux d’un Comité bipartite mis en place par le Ministre et présidé par le Secrétaire général du Ministère. Le Syndicat dit l’avoir signé et attend la signature de son Ministère. Cette signature est remise en calendes grecques avec des motifs qui tendent à « nier les capacités de réflexions et d’analyses des agents ».

Au Ministère de l’économie, des finances et du développement les Syndicats se disent être considérés comme des adversaires par leurs autorités, plutôt que d’être considérés comme des partenaires sociaux.

226infos

Lire aussi

Compte rendu du conseil des ministres

  Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 24 mai 2017, en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *