lundi 24 avril 2017
Home | ACTUALITES | L’apport du PNDES aux jeunes entreprises : L’Association Professionnelle des Jeunes Entrepreneurs  lance le débat sur la place publique

L’apport du PNDES aux jeunes entreprises : L’Association Professionnelle des Jeunes Entrepreneurs  lance le débat sur la place publique

L’Association Professionnelle des Jeunes Entrepreneurs du Faso (APJEF) a organisé le samedi 17 décembre 2016, à la salle de conférence du Conseil Burkinabè des Chargeurs (CBC) à Ouagadougou, une conférence publique sur l’apport du Plan national pour le développement économique et social (PNDES) aux jeunes entreprises.

Parrainée par le directeur général de la maison de l’entreprise du Burkina Faso, Issaka Kargougou, la conférence publique a été une occasion pour les participants de se pencher sur l’apport du PNDES aux entreprises naissantes du Burkina. La réflexion s’est articulée autour du thème : « PNDES, quelles opportunités pour les jeunes entreprises ». Pour les premiers responsables de l’association, l’objectif est de permettre aux jeunes entrepreneurs de cerner tous les contours du PNDES qui est le référentiel de développement horizon 2020 du programme présidentiel du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Ce, dans le sens de permettre aux jeunes entreprises dans un premier temps de s’impliquer activement pour la réussite du référentiel et bien évidemment de tirer profit des différentes opportunités qu’offre le Programme.

« Je vous encourage, jeunes entrepreneurs  à travailler ensemble… », invite le parrain

Face à ces ambitions nobles, le parrain a félicité l’initiative et a prodigué quelques conseils aux responsables de l’association et aussi à cette jeunesse entreprenante sortie nombreuse pour s’approprier les notions sur le PNDES via cette conférence. « Je vous encourage, jeunes entrepreneurs  à travailler ensemble afin d’être encore plus forts, surtout d’être capables de porter des projets encore plus importants ; ce au vu de la difficulté liée à l’obtention de fonds pour certaines catégories de projets ou de marchés. », a-t-il conseillé aux participants massivement mobilisés. Et de les assurer de la disponibilité de sa structure (la maison de l’entreprise) à les accompagner dans leur élan de valorisation du secteur de l’entreprenariat, avant de les soumettre à une réflexion via une pensée de l’acteur américain Milton Berl en ces termes : « Si une opportunité ne frappe pas à ta porte, construis une porte ».

« … un cadre de plaidoyer auprès des autorités pour qu’elles prennent en compte la particularité de la jeune entreprise dans le cadre des marchés du PNDES », selon le Secrétaire exécutif de l’APJEF

Quant aux responsables de l’Association des jeunes Entrepreneurs du Faso, ils ont expliqué qu’ils apportaient leur touche à la compréhension du référentiel de développement en vigueur au Burkina Faso et aussi aider à indiquer les mesures que chaque Burkinabè devrait prendre pour bénéficier des opportunités qu’offre le PNDES.

« Notre association à travers cette conférence, voudrait donner le maximum d’informations aux jeunes entrepreneurs sur le PNDES. En même temps, c’est aussi un cadre de plaidoyer auprès des autorités pour qu’elles prennent en compte la particularité de la jeune entreprise dans le cadre des marchés du PNDES. Nous allons donc nous organiser comme nous a demandé le parrain Issaka Kargougou, afin de suivre de près tous les marchés qui seront lancés afin de savoir à quel niveau le jeune entrepreneur peut tirer son épingle du jeu et également, dans la mesure du possible se fédérer pour relever de grands défis », a expliqué Limaba Lompo, Secrétaire exécutif de l’APJEF, par ailleurs patron de Global Business Solutions sarl.

Pour ce faire, les communications ont porté sur le PNDES et son idéologie et sur le mécanisme de passation de marchés. Une manière de permettre aux participant de mieux comprendre le référentiel et de suivre de près la passation des marchés ou de respecter les conditions y relatives.

 … se référer au site : www.apjef.org

Suite aux échanges, les participants se disent satisfaits du contenu des échanges. C’est d’ailleurs le cas de Hamidou Sawadogo : « Cette conférence publique m’a permis de contraire mieux le PNDES et de comprendre certains termes techniques qui vont certainement m’être utiles les temps à venir, parce que je suis sur le point de finaliser la création de mon entreprise. ». Faisant sienne la maxime de l’homme le plus riche du monde, Bill Gates disant : « A ce XXIe siècle, si ton business n’est pas sur internet alors ton business est hors du business », l’APJEF pour ne pas être hors des exigences des affaires du moment a profité de la rencontre pour lancer son site web sur lequel seront disponibles toutes les informations sur sa vie. Le site est disponible sur le www.apjef.org .

En rappel, l’Association Professionnelle des Jeunes Entrepreneurs du Faso(APJEF) est une structure faitière qui regroupe les jeunes entrepreneurs de tous les horizons du Burkina Faso. Elle a pour principal objet la promotion de l’entreprenariat chez les jeunes et l’amélioration des conditions d’existence de la jeune entreprise au Burkina Faso. Une association avec laquelle il faut désormais compter dans l’univers des affaires au Faso.

226infos.net         

 

Lire aussi

UPC : La vie du parti et la situation sociopolitique du pays au cœur de la réunion du Bureau politique national

  Les membres du Bureau politique national (BPN) de l’Union pour le Progrès et le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *